mardi , mai 26 2020

Accor menace de ne pas verser la deuxième partie du contrat qui le lie au PSG

Terrible menace.

Le porte-monnaie du PSG pourrait crier famine. Alors que le championnat français est paralysé à cause de la pandémie du coronavirus, Sébastien Bazin, ancien actionnaire du PSG et patron d’Accor Hôtels, sponsor phare du PSG depuis l’été dernier, a menacé aux micros de BFM TV ce vendredi soir de ne pas verser la deuxième partie du contrat, estimée entre 32,5 et 40M€, qui le lie au club de la capitale si la Ligue 1 venait à ne pas reprendre. « Notre argent est versé en deux fois : au 1er janvier et au 1er juillet. Donc autant vous dire qu’au premier janvier, ça a été payé. Et au premier juillet, il faudrait que ça reprenne car ce ne sera probablement pas versé » , a déclaré Bazin.

Le sponsor du club, qui a annoncé la fermeture des deux-tiers de ses hôtels, offre une somme comprise entre 65 et 80M€ par an pour s’afficher sur le maillot parisien.

.dansArticle {border:0 !important;height:initial !important;}.pub + br, .dansArticle + br {display:none;}.dansArticle div {margin-top:15px;}.dansArticle iframe {margin: 0 auto;display: block;}

Nasser ne « gombrend ba » . CA

A propos SoFoot.com

SoFoot.com
Mensuel de foot, culture et société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *