dimanche , avril 5 2020

Accord salarial historique pour les footballeuses en Espagne

Une victoire qui fait du bien.

Les footballeuses espagnoles professionnelles ont signé leur première convention collective sur les salaires et les conditions de travail, sortant ainsi d’une longue impasse avec les autorités sportives qui avait conduit à une grève en novembre dernier. L’accord, signé ce mardi et rendu public mercredi, garantit aux joueuses de la Primera División Femenina un salaire annuel minimum de 16 000 €, mais aussi des congés payés et des congés de maternité.

« C’est un jour historique, car cette convention collective est très importante pour les joueuses qui s’inquiétaient de leur avenir » , a déclaré la ministre des Sports, Irene Lozano. « C’est également important pour toutes les femmes espagnoles, car lorsqu’un groupe de personnes fait des progrès, tous les autres font de même. »

.dansArticle {border:0 !important;height:initial !important;}.pub + br, .dansArticle + br {display:none;}.dansArticle div {margin-top:15px;}.dansArticle iframe {margin: 0 auto;display: block;}

Ruben Alcaine, président de l’Association des clubs de football féminin, a également commenté : « C’est un moment de fête, et maintenant, tous les acteurs du football féminin doivent travailler ensemble. Nous avions besoin d’un modèle durable pour le football féminin afin de doter ce sport de meilleures ressources. »

La lutte continue pour les footballeuses espagnoles. RL

A propos SoFoot.com

SoFoot.com
Mensuel de foot, culture et société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *