jeudi , octobre 17 2019

Arrivé sur la pointe des pieds, Ikoné a fait oublier Mbappé

Il fallait avoir beaucoup d’imagination ou une expertise très pointue, c’est selon, pour deviner que Jonathan Ikoné figurerait dans la dernière liste des 23 Bleus. Sa présence a rappelé l’irruption inattendue de Benjamin Pavard à l’automne 2017. Les deux hommes ont goûté au grand bain sans expérience de Ligue des champions, pourtant si précieuse aux yeux de Didier Deschamps, mais après avoir rendu de fiers services en Espoirs. Ikoné comme Pavard ont débarqué un peu à la surprise générale mais n’ont pas tardé à justifier la confiance de DD.

Vidéo – « L’explosion de Coman peut faire deux victimes dans le onze-type de Deschamps »

02:18

Le Lillois n’a pas encore marqué les esprits comme le héros de Kazan mais il marche tranquillement dans ses traces. Buteur pour ses débuts face à l’Albanie samedi (4-1), il a goûté à sa première titularisation ce mardi avant de délivrer une passe décisive à Kingsley Coman, l’autre tube de la rentrée internationale. Il devait s’attendre à quelques minutes grappillées ici et là.

Déjà un nouveau statut

Il repart avec deux sélections et un nouveau statut déjà bien établi : « Pour un joueur offensif, être décisif est quelque chose d’important« , s’est réjoui son sélectionneur après la rencontre. « Forcément, les lendemains seront différents pour lui car il est devenu international et parce qu’il a marqué et a fait marquer. C’est un élément que je suivais depuis un bon moment. Quand on a l’opportunité de donner du temps de jeu à des joueurs et qu’ils font en sorte d’être performants, c’est bien. »

En quelques jours seulement, il a étalé le culot, l’audace et le réalisme qui ont si souvent manqué à ceux qui ont eu leur chance derrière les incontournables Mbappé, Giroud et Griezmann. Thauvin et Dembélé, pour ne citer qu’eux, ont cumulé les apparitions sans vraiment saisir leur chance. Ikoné s’en est chargé pour eux cette semaine : « C’est très intéressant avec beaucoup de bonnes intentions, des qualités techniques très intéressantes, avec des qualités de percussion et de dribble », s’est félicité le doyen de l’attaque tricolore, Olivier Giroud (32 ans). « C’est encore un autre joueur talentueux et jeune pour l’équipe de France. »

Vidéo – « Faut-il changer de tireur de penalty chez les Bleus ? Ce serait une grave erreur »

02:01

Résistera-t-il au retour des tauliers ?

Le plus dur désormais ? « C’est bien d’arriver en équipe de France, mais y revenir c’est avoir confirmé« , a continué Giroud. Le principal intéressé ne dit pas autre chose, aussi timide face aux micros qu’à l’aise sur le terrain :  » J’espère, en tout cas c’est ce que je souhaite mais c’est le coach qui fait sa sélection. » L’autre phénomène de Bondy résistera-t-il aux retours des Kylian Mbappé voire des Ousmane Dembélé et Florian Thauvin ?

Contrairement à l’absence de concurrence sur le côté droit qui a ouvert la voie à Pavard, les prétendants sont nombreux pour occuper les couloirs de l’attaque des Bleus. « Il sait très bien, et je le lui ai dit, que s’il est là c’est parce qu’il y a forcément des joueurs absents« , a rappelé Deschamps. « Mais il a bien profité du temps de jeu que je lui ai donné. » Et briller en Bleu est un atout essentiel aux yeux du sélectionneur. « Ca rajoutera un casse-tête pour notre sélectionneur, il aura l’embarras du choix, a noté Hugo Lloris. Malgré les absences, il y a des joueurs qui répondent présents. C’est bien, il faut compter sur tout le monde. » Et si Ikoné figure dans la liste d’octobre, cette fois, personne ne sera pris par surprise.

Vidéo – Respect, talent et adaptation : Lloris révèle les clés des débuts réussis d’Ikoné

00:29

A propos Eurosport.fr

Eurosport.fr
Eurosport est la première destination sportive en Europe, alimentant la passion des fans et les mettant en contact avec les plus grands événements sportifs du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *