samedi , mai 30 2020

Au bout d’un match sans étincelle, le Borussia peut remercier ses ailes

BUNDESLIGA – Le Borussia Dortmund a fait le job. Au bout d’un match assez décevant, le BVB s’en est sorti sur la pelouse de Wolfsburg, ce samedi après-midi (0-2), lors de la 27e journée. Grâce à des buts de ses latéraux Raphaël Guerreiro et Achraf Hakimi, les hommes de Lucien Favre remettent un peu la pression sur le Bayern Munich, leader du championnat allemand.

A quelques jours du choc face au Bayern Munich en Bundesliga, Dortmund a bonifié ses trois points pris lors du derby de la Ruhr à l’occasion de la reprise, en sortie de crise liée au coronavirus. En déplacement sur la pelouse de Wolfsburg, les hommes de Lucien Favre n’ont pas offert le même festival que sept jours auparavant. Mais, opposés à des Loups trop longtemps inoffensifs, ils on fait le boulot pour l’emporter au terme d’un match pénible et sans rythme (0-2). Au classement, ils reviennent provisoirement à une longueur du Bayern.

Bundesliga

Le divorce est acté entre Götze et Dortmund

IL Y A 4 HEURES

Dortmund restait sur une prestation impressionnante face à Schalke 04, pour le retour à la compétition après deux mois d’arrêt forcé. Contre Wolfsburg, le Borussia n’a pas été aussi flamboyant. Dans cette tâche, il n’a pas été aidé par un adversaire bien trop timoré en première période alors qu’il cherchait des solutions devant pour dynamiter une rencontre très insipide. Un homme, toujours le même, se sera au moins illustré avant la pause : Raphaël Guerreiro, qui a ouvert le score en reprenant un centre de Thorgan Hazard loupé par Erling Haaland (0-1, 31e). A ce moment-là du match, Dortmund semblait avoir fait le plus dur.

Guerreiro – Achraf, les ailes font des merveilles

Mais il y avait encore une mi-temps à jouer et Wolfsburg a davantage montré les crocs en revenant des vestiaires, profitant d’un très long temps faible adverse. Dortmund aurait d’ailleurs pu le payer cash d’entrée, mais la barre a repoussé une frappe de Renato Steffen, oublié par la défense (48e). Et il a fallu que Roman Bürki fasse montre de vigilance pour détourner une volée du même Steffen (62e).

Passée l’heure de jeu, les Loups avaient inversé le rapport de force, jusqu’à ce que Guerreiro sonne de nouveau la charge pour les siens, en obtenant le premier corner du match (71e). Le break est finalement venu d’Achraf Hakimi, son compère d’aile idéalement décalé par un Jordan Sancho auteur d’un contrôle délicieux au départ de l’action (0-2, 78e). Mené 2 buts à rien, Wolfsburg a définitivement sombré en perdant Felix Flaus, qui a écopé d’un carton rouge pour un geste dangereux (82e).

Lucien Favre aurait sans doute aimé joindre la manière au résultat dans l’optique du face-à-face avec le Bayern Munich, déterminant dans la lutte pour le titre de champion d’Allemagne. Le coach pourra quand même apprécier l’impressionnante série sur laquelle surfe son équipe : en 2020, Dortmund s’est imposé lors de neuf journées disputées sur dix (pour une seule défaite). Pour affronter les Bavarois, cette confiance s’apparentera à un atout non négligeable.

La joie des joueurs du Borussia Dortmund lors de leur victoire face à Wolfsburg

Crédits Getty Images

Bundesliga

Pavard est-il vraiment un défenseur-buteur ?

IL Y A 20 HEURES

Bundesliga

Une belle ouverture de Pléa et une finition clinique de Thuram : les Français ont fait le show

IL Y A 2 HEURES

A propos Eurosport.fr

Eurosport.fr
Eurosport est la première destination sportive en Europe, alimentant la passion des fans et les mettant en contact avec les plus grands événements sportifs du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *