lundi , janvier 24 2022

Bordeaux stoppe son partenariat avec Winamax

Rien pour la daronne.

Habitué à amuser la galerie sur les réseaux sociaux, le compte Twitter de Winamax a cette fois-ci été un peu trop loin. Sponsor officiel des Girondins de Bordeaux, le site de paris sportifs s’est moqué de son partenaire après la première défaite en 44 ans à domicile face à l’OM : « Pas de temps à perdre à Bordeaux : les joueurs ont repris le chemin de l’entraînement afin de tenter de conserver leur invincibilité d’un an face à l’OM la saison prochaine. » Le post a globalement amusé la twittosphère, mais pas les dirigeants bordelais, qui ont rompu leur contrat avec Winamax.

.dansArticle {border:0 !important;height:initial !important;}.pub + br, .dansArticle + br {display:none;}.dansArticle div {margin-top:15px;}.dansArticle iframe {margin: 0 auto;display: block;}

Le directeur général délégué des Girondins Thomas Jacquemier a réagi à cette rupture : « On attend d’un sponsor qu’il nous soutienne. On a de l’humour, mais ce n’était pas l’esprit d’un partenariat. Les principes du contrat n’ont pas été respectés. » Il juge que la communication de Winamax était « désolidarisée de l’esprit du club » . Le contrat, désormais rompu, ne devait prendre fin qu’en 2024. Jusqu’à la fin de la saison, le maillot bordelais affichera sur son devant « la fondation du club Cœur Marine & Blanc » , qui œuvre pour la santé et l’enfance notamment.

Et si tout cela n’était en fait qu’un mal pour un bien ? BB

A propos SoFoot.com

Mensuel de foot, culture et société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *