lundi , juin 1 2020

Brésil, Australie, Cameroun… Encore neuf adversaires potentielles pour les Bleues en 8e

L’inconnu en attendant le redoutable. L’équipe de France fait partie des quatre équipes d’ores et déjà qualifiées pour le tableau final de cette huitième Coupe du monde féminine de l’histoire. Difficile en l’état d’identifier l’adversaire que croiseront Wendie Renard et ses partenaires en huitième de finale alors que le plateau doit encore être complété par pas moins de douze formations.

Seule certitude, en leur qualité de premières du groupe A, les Bleues ont rendez-vous avec un troisième de poule. Les quatre meilleurs seront repêchés et l’équipe de France affrontera soit le troisième du groupe C (l’Australie en l’état), du groupe D (l’Argentine) ou du groupe E (Cameroun). Pour l’heure, l’hypothèse la plus probable est de voir un pensionnaire du groupe C, le seul dans lequel le troisième a trois points au compteur après deux rencontres, se dresser sur la route des Françaises.

Marta, la star brésilienne, célèbre un but contre l'Australie, le 13 juin 2019 à Montpellier.

Marta, la star brésilienne, célèbre un but contre l’Australie, le 13 juin 2019 à Montpellier.Getty Images

Rien ne dit pour autant que ce seront bel et bien les Australiennes, qui restent sur trois quarts de finale en Mondial, que défieront les Bleues. Dans le groupe C, les quatre équipes engagées peuvent toutes encore terminer à la troisième place, même si cela relève désormais du miracle pour la Jamaïque, deux défaites en autant de rencontres dans le tournoi avant d’affronter l’Australie. Pour y voir plus clair, voici les différents scénarios qui permettront d’identifier l’adversaire des Bleues en huitième :

  • Si la Jamaïque domine l’Australie par cinq buts d’écart, alors elle poursuivra sa route dans la compétition face au pays hôte
  • Si l’Australie bat la Jamaïque, ce sera le Brésil pour les Bleues, à condition qu’il ne batte pas l’Italie
  • Si le Brésil prend le meilleur sur les Transalpines, la différence de buts et les scores des matches Brésil – Italie et Australie – Jamaïque permettront d’y voir plus clair

L’Everest américain pointe à l’horizon

Pour résumer, la probabilité la plus élevée est de voir les Bleues affronter le Brésil, l’Australie ou l’Italie en huitième de finale, dimanche à 21 heures au stade Océane du Havre. En fonction des résultats de la troisième et dernière journée de phase de poules, le troisième du groupe D (Argentine ou Ecosse voire Japon) ou du groupe E (Cameroun ou Nouvelle-Zélande) n’est pas à exclure.

Pour le quart de finale éventuel des Bleues, c’est plus limpide. L’Espagne attend l’ogre américain en huitième de finale. Les championnes du monde doivent encore valider leur première place dans le groupe F face à la Suède, qui comptent autant de points qu’elles – 6 – après deux journées. Si la logique était respectée, Alex Morgan et les siennes, 16 buts marqués pour 0 encaissé dans ce Mondial 2019, disputeraient bien aux Bleues une place pour le dernier carré. L’Everest pointe à l’horizon et il faudra logiquement le gravir pour espérer se hisser sur le toit du monde.

A propos Eurosport.fr

Eurosport.fr
Eurosport est la première destination sportive en Europe, alimentant la passion des fans et les mettant en contact avec les plus grands événements sportifs du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *