dimanche , mai 31 2020

Burnley prévoit 56 millions d’euros de pertes si la saison n’est pas terminée

Burnley is burning…

Alors que la Premier League a annoncé vendredi que le championnat « ne reprendra que lorsque la situation sera sûre et appropriée » , certains clubs tendent le dos. C’est le cas de Burnley, 10e du classement avant l’interruption due à l’épidémie du coronavirus. Les Clarets pourraient faire une croix sur 5 millions de livres soit (5,60 M€) de billetterie s’ils ne pouvaient pas accueillir de public lors des quatre matchs à domicile restant et diraient également adieu à 45 millions de livres (51M€) de droits TV si le championnat devait être arrêté.

.dansArticle {border:0 !important;height:initial !important;}.pub + br, .dansArticle + br {display:none;}.dansArticle div {margin-top:15px;}.dansArticle iframe {margin: 0 auto;display: block;}

Une somme certes bien moindre aux pertes redoutées par les plus grosses écuries. Mais Mike Garlick a préféré publier ces chiffres pour être « transparent avec les supporters, le personnel et les parties prenantes. » « C’est une situation sans précédent à laquelle nous et d’autres clubs de Premier League sommes confrontés et que nous n’aurions pas pu prévoir de toute façon il y a seulement quelques semaines, déplore le président dans un communiqué. Il ne s’agit plus seulement de Burnley ou d’un autre club à titre individuel, mais de tout l’écosystème du football […]. En tant que club, en tant que fans, en tant que membres du personnel et en tant que ville, nous sommes tous dans le même bateau et je suis sûr que nous pouvons surmonter cela en restant solidaires en ces temps difficiles. »

Amen. MR

A propos SoFoot.com

SoFoot.com
Mensuel de foot, culture et société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *