mercredi , novembre 13 2019

Chelsea se cherche encore

Le début de saison compliqué de Chelsea se poursuit. Corrigé par Manchester United il y a une semaine et battu par Liverpool en Supercoupe d’Europe mercredi dernier, le club londonien a enchaîné avec un nul sur sa pelouse, face à Leicester (1-1). Mason Mount avait pourtant ouvert le score mais, en seconde période, Wilfred Ndidi a puni des Blues qui se sont arrêtés de jouer. Pour son retour à Stamford Bridge, Frank Lampard a même vu des supporters quitter prématurément le stade, signe que l’état de grâce est déjà questionné.

Le Chelsea de Frank Lampard est-il un diesel ? En tout cas, le coach ne cesse de se brûler pour son baptême plus que jamais de feu. Et tandis que les Blues avaient montré de belles choses face à Manchester United puis Liverpool, ils ont été plus inquiétants face aux Foxes. Ils avaient pourtant démarré la rencontre tambour battant, avec une envie et une agressivité qui ont d’abord asphyxié leurs adversaires. Ils ont matérialisé cette entame idyllique grâce à Mason Mount, qui a profité de la passivité de Wilfred Ndidi à la relance pour gratter le ballon et tromper Kasper Schmeichel (1-0, 7e). Comme un symbole, le jeune milieu de terrain évoluait déjà sous les ordres de Lampard la saison dernière, en Championship. L’histoire retiendra qu’il sera le premier buteur sous l’ère de l’icône des Blues, en Premier League.

Lampard en quête d’une première victoire

Hélas pour Chelsea, cette ouverture du score aussi précoce que méritée n’a pas libéré une équipe frustrée par ses deux premiers résultats obtenus cette saison. Pire, les Blues se sont montrés par la suite très passifs malgré une opposition inoffensive. Mais qui a commencé à gagner en confiance au fur et à mesure du match. Un constat qui s’est surtout vérifié après la pause, moment choisi par James Maddison pour sonner la révolte. S’il n’a pas été très heureux dans le dernier geste, il a parfaitement placé un corner sur la tête de Ndidi, qui avait à cœur de se racheter après son erreur (1-1, 67e). On aurait pu penser que cette égalisation allait, enfin, réveiller les Londoniens. Sauf que l’on a été plus proche du 2-1 pour Leicester, qui peut nourrir quelques regrets sur des tentatives de Maddison (73e), Vardy (77e) ou encore Youri Tielemans (89e).

Il est sans doute encore trop tôt pour juger cette équipe de Chelsea, qui manquait de jus après les prolongations disputées face à Liverpool à Istanbul. Mais toujours est-il que Frank Lampard est le premier entraîneur des Blues à ne pas remporter l’un de ses trois premiers matches depuis Rafael Benitez en 2012/2013. Autant dire une éternité. L’autre statistique peu reluisante concerne Brendan Rodgers, qui n’a toujours pas battu Chelsea en 13 confrontations. Pour le coup, ramener un point de Stamford Bridge ne constitue pas un mauvais résultat. Surtout quand on s’appelle Leicester.

A propos Eurosport.fr

Eurosport.fr
Eurosport est la première destination sportive en Europe, alimentant la passion des fans et les mettant en contact avec les plus grands événements sportifs du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *