lundi , avril 6 2020

« Désatreux », « Terrible » : la presse italienne accable la Juve, altercation Bonucci-Matuidi

Cristiano Ronaldo ne peut pas toujours sauver les meubles. Paulo Dybala non plus. Cette fois, la Vieille Dame s’est cassée les dents face à l’OL (1-0), mercredi, en huitième de finale aller de la Ligue des champions. Comme trop souvent depuis le début de saison, les hommes de Maurizio Sarri ont livré une prestation sans relief ou fond de , notamment en première mi-temps. De quoi subir les foudres de la presse transalpine ce jeudi.

« Juve, où es-tu passée ? »

« Juve, où es-tu passée ?« , s’interroge notamment La Gazzetta dello Sport en Une. « La Juve a produit trop peu (…) Une première mi-temps offerte et un réveil trop tardif« , juge le quotidien italien, qui se pose une autre question : « Comment la Juve n’est pas parvenue à cadrer une seule frappe contre le septième de Ligue 1 ? » En quatre-vingt-dix minutes et malgré une deuxième période (légèrement) plus séduisante, les hommes de Sarri n’ont en effet cadré aucune frappe. Une première depuis 2004. Et il s’agit seulement de la troisième fois… en seize ans.

« C’est une défaite imprévisible et terrible (…) L’alarme ne s’arrête plus de sonner« , peut-on également lire dans les colonnes de la Gazzetta, qui a délivré sa meilleure note à Houssem Aouar (7,5) qualifié de joueur « élégant » et « très français » dans le style de jeu. Un mot également sur Rudi Garcia (7/10) : « Un peu italien : il ne concède rien et prépare bien son piège. Un peu… Garcia : Lyon a la bonne mentalité et le risque Guimarães a payé. Est-ce qu’ils vont arrêter de le critiquer maintenant ? » Comme la plupart des siens, Adrien Rabiot a quant à lui coulé au Groupama Stadium. « Sifflé, il n’a pas réagi : pas une accélération, une idée, une action défensive avec de l’agressivité. Remplacé« , écrit la GdS. Lapidaire.

« Ce n’est pas la Juve !« , titre de son côté Tuttosport. Le quotidien, proche de la Juve, évoque un revers « désastreux » et reconnaît que l’OL a globalement « dominé » la rencontre. Enfin, le Corriere dello Sport parle d’une grande « déception« . « Pour les quarts, il va désormais falloir une grande remontée« , écrit le média, qui a opté pour la même photo que ses deux compères : Cristiano Ronaldo se prenant le visage à deux mains. Le tout après une action où ce dernier réclamait un penalty après une légère poussette de Jason Denayer.

Pour la Gazzetta dello Sport, il aurait pu être sifflé. Le Corriere dello Sport , lui, en réclame un autre après l’accrochage de Bruno Guimarães sur Paulo Dybala en fin de rencontre. « En Italie, nous aurions eu deux penalties. Mais l’arbitrage européen est différent, ce soir (mercredi) on était en C1. On doit s’adapter« , a lâché Maurizio Sarri, l’entraîneur de la Juve, après la rencontre.

Matuidi-Bonucci, ça a chauffé

Que la Juve n’allait pas passer une bonne soirée, on aurait pu le comprendre dès l’échauffement. Remonté auprès de Blaise Matuidi, remplaçant et coupable de ne pas s’échauffer correctement, Leonardo Bonucci n’a pas hésité à aller le signifier au milieu de terrain français. Le capitaine bianconero a plus ou moins confirmé cette version des faits après la rencontre.

Vidéo – « Ce Lyon-là, on a envie de le revoir beaucoup plus souvent »

03:19

« Je ne l’ai pas réprimandé, je lui ai juste dit que tout le monde devait être concentré. On voyait que les 18 joueurs (titulaires + remplaçants) ne l’étaient pas tous« , a-t-il expliqué à Sky Italia après la rencontre, ajoutant qu’il « voyait bien » que « quelque chose n’allait pas » dans le bon sens. « Maintenant, on doit se réveiller« , a-t-il conclu. Comme un appel lancé avant le retour du 17 mars. Pour savoir s’il a été entendu, Bonucci n’aura pas à attendre très longtemps. Dimanche, lui et ses coéquipiers affrontent l’Inter Milan dans un match décisif pour la quête du scudetto.

A propos Eurosport.fr

Eurosport.fr
Eurosport est la première destination sportive en Europe, alimentant la passion des fans et les mettant en contact avec les plus grands événements sportifs du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *