dimanche , décembre 15 2019

Emiliano Sala exposé au monoxyde de carbone pendant le crash de son avion

L’enquête avance.

Disparu dans un crash d’avion en janvier dernier alors qu’il faisait le trajet entre Nantes et Cardiff, où il devait être transféré, Emiliano Sala a été exposé à des niveaux élevés de monoxyde de carbone pendant son accident.

.dansArticle {border:0 !important;height:initial !important;}.pub + br, .dansArticle + br {display:none;}.dansArticle div {margin-top:15px;}.dansArticle iframe {margin: 0 auto;display: block;}

Un rapport de l’Air Accidents Investigations Branch (AAIB) relayé par la BBC rapporte ainsi que l’Argentin – dont le corps a été depuis retrouvé et autopsié – avait un taux de monoxyde de carbone très élevé dans son sang, ce qui a pu entraîner une crise épileptique, un évanouissement ou une attaque cardiaque. Le corps du pilote n’a pas été retrouvé. Geraint Herbert, responsable de l’AAIB, a souligné lors de la publication du rapport que « l’enquête continuait pour tenter d’expliquer comment le monoxyde de carbone a pu rentrer dans la cabine de ce type d’appareil » .

VLA

A propos SoFoot.com

SoFoot.com
Mensuel de foot, culture et société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *