lundi , août 19 2019

En désaccord avec le foot moderne, Christian Gourcuff pense à la retraite

A 64 ans, Christian Gourcuff envisage de continuer à vivre sa « passion du football, mais autrement ». Libre depuis la fin de son contrat avec le club qatari d’Al-Gharafa début juin, l’entraîneur a laissé entendre qu’il pourrait mettre un terme à sa carrière dans une interview à L’Equipe.

L’ancien coach emblématique de Lorient (1991-2001, puis 2003-2014) ne se reconnaît plus dans le football moderne. Sa dernière expérience en France, au Stade Rennais (2016-2017), s’était douloureusement conclue par un licenciement en novembre 2017. 

« Je ne me reconnais pas vraiment dans le fonctionnement des clubs »

« Cette dernière expérience au Qatar n’a pas toujours été facile, confie-t-il. je ne suis pas blasé, mais je ne me reconnais pas vraiment dans le fonctionnement des clubs, peut-être que je ne corresponds plus à ce qu’ils recherchent, et je veux rester fidèle à ce que je pense. Aujourd’hui, on choisit un entraîneur en un deux jours, alors qu’il est censé être la pierre angulaire d’un projet. »

Un titre au Qatar

Avec Al-Gharafa (qu’il avait rejoint en mai 2018), Gourcuff avait étoffé son palmarès en remportant la Coupe du Qatar en février dernier (1-0). Il avait notamment nommé Wesley Sneijder, meneur de jeu néerlandais, capitaine.

Il avait confié sa haine contre le fils Pinault

En avril 2018, il avait accordé une interview au Télégramme dans laquelle il confiait sa haine contre le fils Pinault, actionnaire du Stade Rennais responsable de son éviction et de celle l’ancien président René Ruello. « Je vis ça comme une trahison, avait-il lâché. Ce n’est pas Ruello qui m’a trahi… Le fils Pinault, lui, je ne l’ai vu qu’une fois, lorsqu’il est venu avec son père voir un quart d’heure d’entraînement un jour. C’est pire qu’un regret, c’est la haine ! »

A propos RMC Sport

RMC Sport
RMC Sport (anciennement SFR Sport) est un bouquet de chaînes de télévision française de Altice France consacré aux sports. Elles sont disponibles sur le satellite, le câble, l'IPTV et en web TV (OTT).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *