vendredi , février 21 2020

Face à Francfort, Dortmund réussit parfaitement sa répétition générale avant de recevoir le PSG

Borussia Dortmund 4-0 Eintracht Francfort

Buts : Piszczek (33e), Sancho (50e), Håland (54e), Guerreiro (74e) pour le BvB

En allemand, ça se dit souverän.

Lors de ses cinq derniers déplacements à Dortmund, l’Eintracht a encaissé au moins trois buts à chaque fois. Malgré un début d’année 2020 encourageant (quatre victoires, un nul), les hommes d’Adi Hütter ont de nouveau chuté face à leur bête noire et manquent l’occasion de recoller au train des places européennes. Dans le même temps, Lucien Favre peut souffler : son BvB est provisoirement deuxième, à égalité de points avec Leipzig et à une unité derrière le Bayern.


Il n’y a que deux choses à retenir de la première mi-temps : le tifo monstrueux de la Südtribüne et le premier but de la saison de Łukasz Piszczek. Servi en retrait par Achraf Hakimi, le Polonais a le temps d’ajuster sa frappe et tente sa chance du gauche à l’entrée de la surface. Son tir à ras-de-terre surprend Kevin Trapp, qui, trop court, ne peut que constater les dégâts et paye le jeu haut du Borussia pendant toute la rencontre. Menant à la pause par le plus petit des écarts, Dortmund terminait alors son tour de chauffe.

Car au retour des vestiaires, la machine schwarzgelb s’emballe. Profitant d’un tacle complètement foiré de David Abraham, Jadon Sancho double la mise seul face à Trapp. Avant de servir un Håland esseulé, lequel n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets de l’ancien portier parisien pour enfoncer le clou. Le PSG est prévenu : le blondinet en est désormais à huit buts en cinq matchs. Soit trois de plus que Raphaël Guerreiro, très en forme lui aussi et qui, après avoir manqué d’ouvrir le score en première période en frappant sur le poteau, crucifie Trapp une dernière fois avec une belle minasse du gauche.

Maintenant que les gammes sont revues, place au concerto final mardi prochain.

.dansArticle {border:0 !important;height:initial !important;}.pub + br, .dansArticle + br {display:none;}.dansArticle div {margin-top:15px;}.dansArticle iframe {margin: 0 auto;display: block;}

Dortmund (3-6-1) : Bürki – Piszczek, Hummels, Zagadou – Hakimi, Can (Dahoud, 63e), Witsel, Guerreiro, Hazard, Sancho (Reyna, 75e) – Håland (Götze, 74e). Entraîneur : Lucien Favre.

Francfort (4-5-1) : Trapp – Touré, Abraham, Hinteregger, Ndicka – Ilsanker, Rode, Chandler, Kostić, Gaćinović (Dost, 46e) – Silva (Paciência, 82e). Entraîneur : Adi Hütter. JD

A propos SoFoot.com

SoFoot.com
Mensuel de foot, culture et société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *