vendredi , juillet 10 2020

Foot – Médias – Jaume Roures (Mediapro) : « Un accord stratégique avec TF1 »

Personne ne l’avait vu venir. Ce matin, Mediapro et TF1 ont annoncé un partenariat « de marque, de production et de talents ». Jaume Roures, le patron de la future chaîne Téléfoot, qui diffusera huit matches de Ligue 1 et autant de Ligue 2 à partir de la saison prochaine, a donné une visioconférence pour détailler cette alliance.

« On a cherché pendant des mois comment on appellerait notre chaîne et à la fin on a décidé de se tourner vers la tradition. Il n’y a rien de plus traditionnel et identifié au foot que Téléfoot », explique le dirigeant de Mediapro. C’est aussi un accord important pour TF1 pour amplifier sa marque. » « En télévision, on a besoin de repères, de références. C’est une marque qui parle à tous les Français, précise Julien Bergeaud, le directeur général de Mediapro. Même si elle a été créée en 1977, elle a su se réinventer, et elle est regardée par toutes les structures d’audience, pas seulement les plus âgés. »

Pas de matches en clair

Au-delà du partage de la marque Téléfoot, dont le magazine continuera d’être diffusé à 11 heures le dimanche matin sur TF1, les deux groupes partageront leurs moyens de production et leurs « talents », notamment le duo Grégoire Margotton – Bixente Lizarazu, qui commentera les meilleurs matches de la chaîne Téléfoot (vingt matches de Ligue 1 le dimanche soir). « On va élaborer ensemble le contenu du magazine le plus important de la chaîne », précise Roures. On fera aussi des programmes vintage », destinés à faire revivre les meilleurs moments du football français.

La chaîne et le groupe TF1 pourraient aussi échanger des images découlant de leurs contrats de diffusion respectifs : « C’est un partenariat qu’on peut élargir autant sur le travail que fait TF1 sur l’équipe de France que sur celui que nous faisons par exemple sur les compétitions européennes. » Mediapro a en effet acquis les droits de la Ligue Europa (2021-2024). En revanche il n’est pour l’instant pas question de diffuser des matches sur des chaînes en clair du groupe TF1 : « Nous avons acheté des droits pour la télévision payante, il n’y a pas de matches en clair dans notre contrat avec la Ligue. »

« On a discuté avec Canal mais ils se sont associés avec beIN… Cela n’aurait pas de sens aujourd’hui (de signer un accord de distribution) »

Jaume Roures

La date de lancement de la chaîne n’a pas encore été fixée officiellement, mais elle devrait débuter à la fin du mois d’août, en amont du Trophée des champions. « On doit d’abord savoir si le Trophée des champions est programmé avant la reprise de la Ligue 1. Ça sera notre premier match. On ne connaît pas encore le calendrier, mais la chaîne sera présente au mois d’août », confirme Roures.

À quel prix ? L’entrepreneur catalan évoque toujours une somme de 25 euros par mois, qui pourrait fluctuer en fonction des accords de distribution conclue par la chaîne Téléfoot avec des opérateurs (Free, SFR, Orange…). Interrogé sur un éventuel contrat de distribution conclu avec Bouygues Telecom, qui appartient comme TF1 au groupe Bouygues, Roures a expliqué que sa chaîne avait prévu de communiquer dans une semaine sur le sujet de la distribution, un élément essentiel pour atteindre son objectif de 3,5 millions d’abonnés. Mais concernant Canal +, le Catalan s’est montré plus sceptique : « On a discuté avec Canal mais ils se sont associés avec beIN… Cela n’aurait pas de sens aujourd’hui (de signer un accord de distribution). On verra… ».

Mediapro n’a pas fait une croix sur la C1

Pour rentabiliser son investissement, Mediapro compte visiblement beaucoup sur une commercialisation spécifique de la chaîne Téléfoot pour les bars et restaurants. « On veut faire la même qu’en Espagne, avec une retransmission spéciale pour les bars et restaurants à qui on vendra la chaîne. En Espagne, c’est une tradition sociale de voir les matches dans un bar avec les copains. Je crois que tout le monde aime ça et nous croyons comme ça a été démontré en Espagne, en Angleterre et en Allemagne, c’est un aspect très important pour vendre la chaîne et gagner de l’argent. Si on paye autant pour diffuser la Premier League en Angleterre, c’est en grande partie parce que les pubs anglais donnent presque 600 millions de pounds à Sky. »

Pour l’instant « l’accord stratégique » passé entre TF1 et Mediapro ne concerne pas la régie publicitaire, un sujet toujours en discussion. Le partenariat entre les deux entreprises pourrait aussi concerner à l’avenir l’achat de droits. « C‘est à l’agenda. Aujourd’hui, il n’y a pas de droits sur la table qu’on peut acheter. Mais pour des droits comme ceux des Euros et des Coupes du monde, on peut jouer une complémentarité entre nous et TF1. » Concernant la question des droits, Roures n’a d’ailleurs pas abandonné l’idée de diffuser la Ligue des champions la saison prochaine, dont RMC possède encore les droits : « C’est toujours d’actualité l’affaire de la Ligue des champions. »

A propos L'équipe Sport

L'équipe Sport
L’Équipe est un journal quotidien sportif français, propriété du Groupe Amaury. Créé le 28 février 1946 par Jacques Goddet pour succéder à L’Auto, L’Équipe a notamment été à l'origine de la création de la "Coupe d'Europe des clubs champions", et son ancêtre "L’Auto" avait auparavant créé le "Tour de France" en 1903. De grands journalistes sportifs tels que Pierre Chany ou Gabriel Hanot ont contribué à la renommée de ce titre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *