mardi , août 20 2019

France-Norvège: Gauvin au rendez-vous, Renard étourdie… focus sur les Bleues

Une bonne prestation collective. Dans le cadre de la deuxième journée du groupe A de la Coupe du monde 2019, mercredi, l’équipe de France l’a emporté sur la Norvège (2-1). Sur la pelouse de l’Allianz Riviera, à Nice, les Bleues ont signé leur deuxième succès en deux matches grâce aux buts de Valérie Gauvin (46e) et Eugénie Le Sommer (72e). Elles ont néanmoins douté avec le but contre son camp de Wendie Renard (54e).

>> Revivez la victoire des Bleues contre la Norvège

La revanche de Gauvin

Malgré une première période compliquée, durant laquelle elle a manqué bon nombre de ses duels et n’a pas assez pesé sur la défense adverse, Valérie Gauvin a donc répondu aux attentes en ouvrant le score. Une façon pour la Réunionnaise de prendre sa revanche après sa non-titularisation au match d’ouverture à cause de retards.

Diani a tout donné à droite

Les latérales ont été précieuses pour les Bleues. À gauche, Amel Majri a une nouvelle fois montré son aisance technique et son activité. Ses montées et ses centres ont posé beaucoup de problèmes aux Norvégiennes, en atteste sa passe décisive sur le premier but. De l’autre côté, Marion Torrent a été particulièrement en vue en première période. À l’heure de jeu, c’est en s’introduisant dans la surface adverse qu’elle obtient le penalty transformé par Eugénie Le Sommer qui a également répondu présente.

La prestation de Kadidiatou Diani est aussi à souligner. La jeune ailière de 24 ans était sans doute la meilleure française durant les 45 premières minutes. Sa grande vitesse lui a permis de créer bon nombre de situations intéressantes. Autre copie très intéressante: celle de Griedge Mbock, impériale en défense centrale. Au milieu, Amandine Henry et Élise Bussaglia ont été fiables, sans plus, à récupération et dans la transmission.

Renard, une prestation entachée

Le bilan est logiquement nettement plus contrasté pour sa partenaire Wendie Renard. Si son travail défensif a globalement été propre, son but contre son camp sur une action qui semblait anodine a bien failli coûter très cher.

Gaëtane Thiney, positionnée en soutien de l’avant-centre, n’a pas donné entière satisfaction dans l’orientation du jeu dans les derniers mètres et la justesse technique. Enfin, bien qu’elle n’ait pas eu grand-chose à faire, la gardienne Sarah Bouhaddi a affiché quelques signes de fébrilité parmi les rares fois où elle a été sollicitée (9e, 54e, 90e).

A propos RMC Sport

RMC Sport
RMC Sport (anciennement SFR Sport) est un bouquet de chaînes de télévision française de Altice France consacré aux sports. Elles sont disponibles sur le satellite, le câble, l'IPTV et en web TV (OTT).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *