vendredi , février 21 2020

Frisson, stats et fiabilité : pourquoi Ziyech ressemble à une affaire en or pour Chelsea

Il a fini par partir. Bien plus tard que prévu à vrai dire. Hakim Ziyech commençait furieusement à ressembler à une anomalie sur le mercato. Son talent saute aux yeux depuis plusieurs saisons. Son impact sur l’Ajax se lit bien au-delà de ses statistiques exceptionnelles. Il semblait évident que le magicien marocain était amené à rejoindre l’un des grands championnats européens. Le voir rester à Amsterdam paraissait toujours plus paradoxal. Ce sera de l’histoire ancienne dès l’été prochain. Chelsea a franchi le pas. Pour 40 millions d’euros, les Blues lui ont donné sa chance. Enfin.

Un montant abordable

Le prix ne semble pas exorbitant, même s’il peut grimper à 44 millions d’euros avec les bonus. Les talents offensifs se monnaient généralement à des tarifs plus élevés sur le marché des transferts. Ziyech en est un. Et il a encore de belles années devant lui. L’international marocain (32 sélections, 12 buts) ne fêtera que ses 27 ans au mois de mars. L’un dans l’autre, le pari méritait déjà d’être tenté. Mais il y a encore d’autres raisons de croire que Chelsea a réalisé une affaire en or en faisant du stratège de l’Ajax la première recrue de l’ère Lampard.

Un spectacle assuré

Ziyech, c’est déjà le type de joueur qui justifie le prix du billet pour aller au stade. Il est dans cette catégorie des joueurs qui font frissonner le public sur chacune de leurs prises de balles. La vision du jeu, les dribbles, la créativité, les passes, la frappe, la technique, les coups de pied arrêtés… Le Marocain cumule autant de qualités qui le font entrer dans une classe à part. Rares sont les joueurs aussi élégants que lui balle au pied. Les supporters de l’Ajax peuvent en témoigner, ceux de Chelsea ont gagné le droit d’en profiter. Avec lui, le spectacle est assuré. Sans que cela nuise à l’efficacité.

Des statistiques impressionnantes

Si Ziyech a mis aussi longtemps à quitter les Pays-Bas, c’est en partie parce que le championnat néerlandais n’est pas vraiment valorisé. Cela enlève, à tort ou à raison, un peu de crédit aux statistiques pourtant remarquables du Marocain en Eredivisie : 79 buts et 97 passes décisives en 213 apparitions. Ces deux dernières saisons, il a prouvé sa capacité à offrir le même impact en Ligue des champions avec 5 buts et 8 passes décisives en 17 matches. Les chiffres ne disent cependant pas tout de son apport dans le jeu. Mais ils traduisent déjà une capacité indéniable à faire la différence.

Une fiabilité indéniable

Parmi les statistiques à prendre en compte avec Ziyech, il y a aussi les matches manqués sur blessure. Parce qu’ils sont finalement rares : seulement huit sur les trois dernières saisons. Le Marocain a prouvé sa durabilité dans un registre de milieu offensif où il est particulièrement exposé aux coups et blessures. Et malgré la densité du calendrier. Ziyech a disputé 46 matches en 2016-17, 39 en 2017-18, 49 en 2018-19 et déjà 30 cette saison. Dans un championnat aussi exigeant physiquement que la Premier League, sa fiabilité dans ce domaine est un plus.

Un joueur complet

Le talent offensif de Ziyech fait parfois oublier ses autres qualités. Sa polyvalence notamment. Il peut jouer dans l’axe ou sur les côtés sans que cela nuise à son rendement. Il donne des options à son entraîneur. Mais aussi la garantie d’un bon travail défensif. Le Marocain a beaucoup progressé dans ce domaine ces dernières saisons pour développer son volume de jeu et devenir un joueur complet. Une autre qualité essentielle pour réussir en Premier League. Ziyech semble prêt à y exprimer tout son talent.

ziyech arsenal spurs

ziyech arsenal spursGetty Images

A propos Eurosport.fr

Eurosport.fr
Eurosport est la première destination sportive en Europe, alimentant la passion des fans et les mettant en contact avec les plus grands événements sportifs du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *