dimanche , juillet 25 2021

Gignac : « La réalité ? Même à 4-1, on s’en sort bien »

Il y a quelques mois encore, la profondeur du vivier français laissait envisager une ruée vers l’or. Entre-temps, les clubs ont refusé de jouer le jeu et l’équipe tricolore qui a débuté le tournoi de football olympique, ce jeudi, ne ressemblait en rien à celle que l’on pouvait imaginer plus tôt dans l’année. Ce sont donc deux cadres (Gignac et Thauvin) et de nombreux joueurs pensionnaires ou passés par la Ligue 1 qui ont affronté le Mexique, à Tokyo. Certains n’ont pas d’expérience au plus haut niveau, la plupart n’ont que très peu joué ensemble. Et ça s’est vu.
Suivez les Jeux Olympiques de Tokyo en intégralité sur Eurosport !

Dans le jeu, les automatismes et l’impact, les Bleus n’ont tout simplement jamais supporté la comparaison. « On ne s’était pas qualifiés depuis 1996, les Mexicains participent à tous les JO mais il n’y a pas d’excuse à avoir« , nous a confié André-Pierre Gignac après la rencontre. « Je connais la qualité de cette équipe, ça fait longtemps qu’on joue ensemble et c’est pour ça que je ne suis pas surpris du résultat« , a renchéri à notre micro Guillermo Ochoa, lui aussi passé par l’Hexagone.

Tokyo 2020

Demandez le programme ! Horaires, diffusion et tout ce qu’il faut savoir sur les JO de Tokyo 2020

17/03/2021 À 13:47

La fusée Kolo Muani fauchée, Gignac lucide : le but des Bleus sur penalty

Pour la suite de la compétition comme pour ce premier match, l’expérience et la cohésion risquent de peser lourd. Mais elles ne font pas tout. Car les hommes de Sylvain Ripoll ont aussi et surtout manqué d’engagement, de volonté et de sérieux, comme l’ont démontré les quatre buts encaissés par Paul Bernardoni. Personne ne pourra reprocher à ces joueurs d’être là, ni même de ne pas avoir autant de talent que les grands absents. Mais l’exigence et la rigueur, elles, doivent être à leur portée.

On n’a pas le droit de faire ça

« On a manqué de tous les ingrédients et eux les ont mis durant tout le match, a analysé APG, capitaine de l’équipe. Nous, on a lâché. Il va falloir se mettre au diapason parce qu’on n’a pas envie de rentrer en France après le troisième match. » Les 25 et 28 juillet prochains, les Bleus affronteront l’Afrique du Sud puis le Japon, deux équipes qui, sur le papier, sont bien moins armées que l’outsider mexicain. « Il faudra gagner ces deux matches et mettre du contenu parce qu’aujourd’hui, il n’y avait pas grand-chose« , a souligné l’ancien attaquant de l’OM.

Naufrage défensif et grosse fessée d’entrée : le résumé de la débâcle française

Avant cela, il faudra aussi et surtout digérer cette lourde défaite. « Le score aurait pu être encore plus lourd, a enchaîné la star des Tigres. La réalité est qu’on s’en sort bien avec ce 4-1. C’est ce qui est inquiétant mais je fais confiance à ce groupe et à ces jeunes joueurs. C’est comme ça qu’on grandit. J’espère qu’ils vont se rendre compte que c’est le haut niveau. » La charnière centrale, par exemple, a trop souvent semblé en dilettante. Pierre Kalulu (21 ans), qui la composait aux côtés de Modibo Sagnan, connaît pourtant cette exigence, après avoir disputé plusieurs matches avec l’AC Milan cette saison.

Aux cadres, aussi, de trouver les mots pour remobiliser les troupes. « On n’a pas le droit de faire ça, a lâché Téji Savanier, 29 ans et valeur sûre de Ligue 1, à Eurosport. On va se parler, se dire les choses. Là, on ne savait pas quoi faire parce qu’on n’était pas dedans. Les JO, on ne les vit qu’une fois. Il ne faut pas avoir de regrets. Et ce soir, on peut en avoir. » Gignac, lui, n’a pas l’intention de passer par quatre chemins : « Après un match comme ça, il va falloir mettre un peu plus de cojones. »

(Avec Thomas BIHEL)

Tokyo 2020

Gignac : « Même avec un 4-1, on s’en sort bien »

IL Y A 2 HEURES

Tokyo 2020

Menée 3-0, l’Allemagne a cru à la remontada… Le résumé du succès du Brésil en vidéo

IL Y A 3 HEURES

A propos Eurosport.fr

Eurosport est la première destination sportive en Europe, alimentant la passion des fans et les mettant en contact avec les plus grands événements sportifs du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *