mercredi , février 19 2020

La France évitera la Belgique mais se frottera forcément à un cador : la répartition des qualifiés

C’était très probable, c’est officiel. L’équipe de France ne sera pas tête de série lors du tirage au sort de l’Euro, le 30 novembre prochain à Bucarest. Les Bleus ont été éjectés du premier chapeau par l’Allemagne, victorieuse ce mardi à domicile face à l’Irlande du Nord (6-1) lors de la dernière soirée des qualifications. Les champions du monde en titre tombent dans le chapeau 2, au sein duquel figurent également les Pays-Bas, faciles face à l’Estonie (5-0).

Les chapeaux du tirage au sort :

CHAPEAU 1 CHAPEAU 2 CHAPEAU 3 CHAPEAU 4
Italie France Portugal Pays de Galles
Angleterre Suisse Turquie Finlande
Belgique Croatie Danemark Qualifié via barrages Ligue A
Espagne Pologne Autriche Qualifié via barrages Ligue B
Ukraine Pays-Bas Suède Qualifié via barrages Ligue C
Allemagne Russie République tchèque Qualifié via barrages Ligue D

Les barragistes :

Les seize sélections qui participeront aux barrages sont connues. Un doute subsiste quant à la répartition entre Ligue A et Ligue B. Un doute qui devrait être levé le 21 novembre par l’UEFA, date de la publication officielle des chapeaux « après confirmation par le Comité d’urgence » de l’instance européenne :

Ligue A : Islande, trois parmi Bulgarie, Israël, Hongrie et Roumanie
Ligue B : Bosnie-Herzégovine, Slovaquie, Irlande du Nord, République d’Irlande
Ligue C : Écosse, Norvège, Serbie, un parmi Bulgarie, Hongrie, Israël et Roumanie
Ligue D : Géorgie, Macédoine du Nord, Kosovo, Belarus

Et la France ?

A cause de sa position dans le chapeau 2, l’équipe de France est assurée de tomber sur au moins un « gros » : Allemagne, Angleterre, Espagne ou Italie. L’Ukraine est également présente dans ce chapeau 1, mais pour des raisons géopolitiques « elle ne peut se retrouver dans le groupe de la Russie, pays hôte« , rapporte l’Equipe. Dommage pour les Bleus, sur le papier, l’Ukraine était le pays le moins menaçant des têtes de série.

Il y a par contre une bonne nouvelle. Les hommes de Didier Deschamps ne tomberont pas dans le groupe de la Belgique, qui en raison des problèmes géopolitiques entre l’Ukraine et la Russie, basculera dans le groupe B avec les Russes et le Danemark. Les Red Devils devront encore patienter pour prendre leur revanche sur les demies de la Coupe du monde 2018. Coîncidence ou pas, les Bleus pourraient tomber dans un groupe composé uniquement des demi-finalistes de l’Euro 2016 : Allemagne, Portugal et pays de Galles.

A propos Eurosport.fr

Eurosport.fr
Eurosport est la première destination sportive en Europe, alimentant la passion des fans et les mettant en contact avec les plus grands événements sportifs du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *