mardi , mai 26 2020

Lautaro-Neymar, Griezmann et dégraissage : À quoi devrait ressembler le mercato du Barça ?

La question de leur été

Antoine Griezmann va-t-il faire une deuxième saison au FC Barcelone ? L’été dernier, la question n’avait que peu de sens. Elle en a un peu plus aujourd’hui, et ce pour deux raisons. La première, c’est que la greffe Griezmann n’a pas vraiment pris au Barça. Exilé sur l’aile gauche pendant la première partie de saison puis placé en pointe à partir de janvier quand Suarez s’est blessé au genou, le champion du monde français n’a jamais pu jouer à son poste, c’est à dire derrière l’attaquant, ni jouir de la liberté dont il a besoin pour exprimer au mieux son talent. Cette liberté revenant évidemment à Lionel Messi.

Vidéo – Comment le Barça a dû se résoudre à mettre Griezmann sur le marché

04:13

Ce dernier n’est d’ailleurs pas étranger à l’accueil peu chaleureux qu’a reçu Griezmann en Catalogne. L’été dernier, l’Argentin aurait préféré que son club fasse revenir son ami Neymar plutôt que de lui coller Griezmann dans les pattes. S’il s’en défend médiatiquement, Messi rechigne parfois à faire briller son coéquipier français. Aussi, la relation technique tarde à faire des étincelles.

La situation de Griezmann au Barça est donc bancale. Tout comme l’est l’attaque barcelonaise. Il n’est ni un ailier, ni un pur 9. Dans le but de rééquilibrer son attaque, nous y reviendrons, le board catalan va avoir besoin de liquidités. Et Griezmann est l’un des rares joueurs à avoir une cote élevée sur le marché des transferts.

Vidéo – PSG, MU ou un autre : Quel serait le club idéal pour Griezmann ?

06:31

Qui sont les cibles ?

L’un a déjà fait l’objet d’un feuilleton l’été dernier, l’autre fait couler beaucoup d’encre depuis plusieurs mois : Neymar et Lautaro Martinez sont les deux cibles les plus évidentes du FC Barcelone cet été. Le premier est évidemment l’ancien de la maison que chacun, et surtout les cadres, ce qui n’est pas à négliger dans les temps incertains que vit le Barça actuellement, veut voir revenir. Le second semble être la pièce essentielle pour prendre la suite de Luis Suarez au poste d’avant centre.

Vidéo – Mercato Buzz : Ça chauffe au Barça et Griezmann pourrait en faire les frais

03:00

L’Inter Milan n’est a priori pas vendeur mais Lautaro possède une clause de 111 millions d’euros, ce qui sera dans les cordes du Barça s’il parvient à vendre dans le même temps. Pour le Parisien c’est un peu plus compliqué. Il faudra au moins 200 millions pour convaincre Paris, qui a enfin franchi l’écueil du huitième de finale de C1, de laisser filer Neymar. C’est le prix à payer pour avoir cet ailier gauche qui manque tant.

Si sur ces deux joueurs, le Barça semble avoir un avantage, sur Eduardo Camavinga, il va devoir ferrailler avec son ennemi de toujours : le Real Madrid. La pépite rennaise a évidemment le profil pour briller en Catalogne et les dirigeants catalans savent que s’ils le ratent cet été, ils n’auront sans doute pas de seconde chance. Reste à savoir si les pistes Lautaro Martinez et Neymar sont prioritaires par rapport à celle menant à Camavinga.

Qui va partir ?

Autant le dire tout de suite, Barcelone a une longue liste de candidats au départ dans son effectif. Le tout pour à la fois alléger une masse salariale énorme et se donner la possibilité d’attirer des gros poissons. Ivan Rakitic, qui n’a disputé que 31 matches cette saison (dont seulement 14 comme titulaire) et qui est en fin de contrat en juin 2021 fait partie des candidats. Ces derniers jours, un prix de 20 millions d’euros a été évoqué. De quoi attirer quelques clubs. La situation du Croate ressemble à l’un de ses bourreaux en finale du Mondial 2018 : Samuel Umtiti. Entre blessures et niveau en berne, le Français a connu une nouvelle saison compliquée.

umtiti real madrid barcelona

umtiti real madrid barcelonaGetty Images

Mais les deux gros noms du mercato barcelonais dans le sens des départs sont Philippe Coutinho et Ousmane Dembélé. Trois ans après leur arrivée, les deux joueurs les plus chers de l’histoire du Barça ont beaucoup déçu et ils ont perdu la moitié de leur valeur. Reste que le Barça a besoin de les vendre (en plus de Griezmann) pour faire rentrer de l’argent. Le premier regardera vers l’Angleterre, alors que le second doit convaincre un club qu’il peut être sérieux.

Enfin, Mundo Deportivo évoque ces derniers jours un prêt pour Ansu Fati. En effet, Barcelone a déjà assuré les venues de Trincao et Pedri en provenance respectivement de Braga et de Las Palmas ce qui va venir alourdir le secteur offensif barcelonais. Aussi, Fati pourrait aller gagner du temps de jeu ailleurs.

Mais aussi…

Une menace plane au-dessus du Camp Nou et elle concerne Lionel Messi. El Pais croit savoir que l’Argentin possède une clause lui permettant de rejoindre n’importe quelle équipe gratuitement s’il prévient son club avant le mois de mai. Pour Mundo Deportivo, cette clause ne concerne que les championnats « mineurs » comme la MLS, le Qatar, le Japon ou encore l’Argentine par exemple. Toujours est-il que le poids de Messi sera encore très important sur ce mercato. Ce qui n’est pas à négliger dans les dossiers Neymar, Lautaro Martinez mais aussi Griezmann.

Vidéo – Messi et la clause qui affole le Barça

04:23

A propos Eurosport.fr

Eurosport.fr
Eurosport est la première destination sportive en Europe, alimentant la passion des fans et les mettant en contact avec les plus grands événements sportifs du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *