lundi , juillet 13 2020

Le casse-tête se poursuit à Toulon entre Boudjellal et Joye

Ce n’est pas la Joye.

Dans un long communiqué publié ce mardi sur le site internet du Sporting Club de Toulon, Claude Joye a tenu à mettre les choses au clair concernant une potentielle vente de son club à Mourad Boudjellal. Le propriétaire actuel de la formation varoise est notamment revenu dans le détail sur le déroulé des négociations, débutées en février. Pour commencer, il admet avoir été très proche d’un accord avec l’ancien président du Rugby club toulonnais, après une contre-proposition de ce dernier il y a quelques jours : « J’étais prêt à accepter la quasi-totalité de cette proposition dans l’intérêt du club. Dimanche soir 31 mai 2020, nous nous sommes entretenus téléphoniquement avec un financier sur les derniers points de divergence, jugés d’un commun accord comme minimes. »


Tout aurait pourtant capoté au dernier moment : « Lundi 1er juin, nouveau rebondissement : ce financier me fait savoir par mail que « Mourad a décidé de partir sur un autre projet », confie Joye. J’avoue que je ne comprends vraiment pas ces changements de position. Il est compliqué de construire un projet dans ces conditions. Je prends cependant acte de cette décision que je respecte et que je regrette, car nous étions d’accord sur tous les sujets essentiels, à l’exception du poids que doit avoir la formation dans un projet comme le nôtre. »

.dansArticle {border:0 !important;height:initial !important;}.pub + br, .dansArticle + br {display:none;}.dansArticle div {margin-top:15px;}.dansArticle iframe {margin: 0 auto;display: block;}

Des déclarations qui n’ont pas manqué de faire réagir Boudjellal sur son compte Twitter : « La belle offre de rachat est en copie chez Monsieur le maire de Toulon. C. Joye la considère comme insultante, selon ses dires, puisqu’elle est à moins de 6 millions d’euros (mail en copie aussi). Pour le reste, tout a été communiqué à l’avocat, à part le résultat de la garde à vue du président du Sporting » , a-t-il lancé, sans que l’on n’en sache plus sur cette dernière suspicion.

Tous aux abris. FB

A propos SoFoot.com

SoFoot.com
Mensuel de foot, culture et société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *