lundi , janvier 24 2022

Le FC Lorient ne sera pas poursuivi pour le décès de Yohann Essirard

Après les commémorations, l’heure des responsabilités.

Il y a un peu plus d’un an maintenant, un terrible drame survenait sur la pelouse du Moustoir. Un homme, venu aider son frère, jardinier du club, à remettre le terrain en état après un Lorient-Rennes, décédait après avoir été renversé par une rampe de luminothérapie. Si ce terrible événement a en premier lieu ému toute la planète foot, il s’agit désormais de déterminer les responsabilités de chacun. Ce jeudi soir, Le Télégramme indiquait que le FC Lorient ne sera pas poursuivi dans cette affaire.

.dansArticle {border:0 !important;height:initial !important;}.pub + br, .dansArticle + br {display:none;}.dansArticle div {margin-top:15px;}.dansArticle iframe {margin: 0 auto;display: block;}

Le quotidien précise que la société Sportingsols, en charge de la pelouse des Merlus, est renvoyée en correctionnelle, tout comme deux de ses membres. Ils seront poursuivis pour « blessures involontaires ayant entraîné la mort par manquement délibéré à une obligation particulière de sécurité » .

Le procès devrait se tenir à l’automne prochain. AL

A propos SoFoot.com

Mensuel de foot, culture et société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *