samedi , février 22 2020

Le PSG a encore du travail devant lui

Le jeu : Paris a tenté le 4-4-2

Pour ce deuxième match de préparation des Parisiens, Thomas Tuchel avait décidé d’aligner le même onze de départ que face au Dynamo Dresde, mardi dernier. Seule surprise, la mise en place d’un schéma 4-4-2 avec Layvin Kurzawa aligné en défense centrale aux côtés de Thilo Kehrer. Quant aux nouvelles recrues parisiennes, Ander Herrera a été une nouvelle fois auteur d’un match très propre, tout comme Pablo Sarabia, buteur.

Abdou Diallo, lui, dernier arrivé en provenance du Borussia Dortmund, est entré en jeu à la 35e minute pour remplacer Thomas Meunier, sorti sur décision technique après un bon début de match, et s’est rendu coupable d’une main.

La seconde mi-temps a été l’occasion pour l’ancien tacticien du Borussia Dortmund de faire rentrer ses jeunes pousses. Tous les titulaires ont cédé leur place et la qualité de jeu parisienne en a pâti. Diallo s’est rendu coupable d’une main offrant un penalty au FC Nuremberg, tandis que les rares offensives des joueurs de la capitale n’ont rien donné.

Le joueur : Mbappé était en mode patron

Kylian Mbappé a une nouvelle fois brillé par son talent. Après un manque de réussite (deux poteaux), l’international français a délivré une superbe passe décisive à Pablo Sarabia. Le numéro 7 du PSG a gratifié le public d’un festival de feintes avant d’offrir un petit pont enchaîné par un centre à destination de son coéquipier espagnol. Sorti à la 68e minute, Mbappé est peut-être le seul auteur de réels éclats dans un match que le PSG a dominé par la possession plus que par l’efficacité devant le but.

La stat : 1

Pour son deuxième match avec le Paris Saint-Germain, Pablo Sarabia a inscrit son premier but. L’Espagnol a repris de la tête un très bon centre de Kylian Mbappé juste devant le gardien de Nuremberg. En provenance du FC Séville, le milieu de terrain offensif avait déjà offert une prestation solide face au Dynamo Dresde en début de semaine.

Ce qu’il faut retenir : Paris est (logiquement) encore en chantier

Malgré une petite frayeur au tout début de la rencontre (2e), les Parisiens ont démontré qu’ils avaient la mainmise sur le match, notamment en première période. Archi dominants concernant la possession de balle, celle-ci s’est cependant avérée beaucoup trop stérile dans l’ensemble. Peu de réelles occasions franches, hormis l’éclair de Kylian Mbappé avec sa passe décisive à destination Sarabia.

La jeunesse de la capitale, entrée à la pause, ne s’est ensuite procurée qu’une seule occasion alors qu’elle avait le pied sur le ballon. Le Paris Saint-Germain est donc encore en phase de rodage et devra faire preuve de davantage de réalisme pour son prochain match amical. Ce sera face à l’Inter Milan le 27 juillet à 13h30, à Macao pour le début de la tournée parisienne en Chine.

A propos Eurosport.fr

Eurosport.fr
Eurosport est la première destination sportive en Europe, alimentant la passion des fans et les mettant en contact avec les plus grands événements sportifs du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *