dimanche , mai 31 2020

Le PSG raccroche les wagons avec Accord, Bordeaux lâché par un sponsor

Quand les rats quittent le navire…

Alors que le PSG craignait de ne pas percevoir le versement semestriel de son sponsor Accor, le groupe hôtelier dirigé par Sébastien Bazin (ex-proprio du PSG) a finalement payé l’intégralité des 70 millions d’euros, d’après L’Équipe, sans avoir la garantie que l’exercice 2019-2010 aille à son terme.

.dansArticle {border:0 !important;height:initial !important;}.pub + br, .dansArticle + br {display:none;}.dansArticle div {margin-top:15px;}.dansArticle iframe {margin: 0 auto;display: block;}

Mais ce samedi, c’est au tour des Bordelais de se faire lâcher par un de ses partenaires. Bistro Régent, sponsor maillot des Girondins, a suspendu un contrat courant jusqu’en 2023 (pour un montant annuel de 1,4 millions d’euros). Le dirigeant de la chaîne de restauration regrette que l’épisode du coronavirus ne permette plus de promouvoir son enseigne et a fait marcher une clause pour se dégager de son engagement. « Moi aussi j’ai une activité, répond Marc Vanhove à L’Équipe. Et je n’ai plus un euro qui rentre aujourd’hui. On verra en fonction de la date de la reprise s’il y aura un dédommagement pour remettre les pendules à l’heure. Il est encore trop tôt pour en parler » . Toujours à L’Équipe, Vanhove a préféré mettre les footballeurs face à leurs responsabilité : « Si les joueurs ne sont pas capables de sauver leur sport, c’est qu’ils n’ont rien dans le carafon… »

La bulle est prête à exploser. MR

A propos SoFoot.com

SoFoot.com
Mensuel de foot, culture et société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *