jeudi , février 20 2020

L’équipe féminine d’Australie maintient son déplacement en Chine, malgré la menace du coronavirus

Courage ou inconscience ?

Depuis quelques semaines, un nouveau virus proche de celui du SRAS se développe en Chine. Plus de 300 personnes l’ont déjà contracté et neuf personnes sont décédées des suites de ce coronavirus.

.dansArticle {border:0 !important;height:initial !important;}.pub + br, .dansArticle + br {display:none;}.dansArticle div {margin-top:15px;}.dansArticle iframe {margin: 0 auto;display: block;}

Mais visiblement, cela n’effraie pas l’équipe féminine australienne de foot, laquelle a maintenu son déplacement à Wuhan, l’endroit même où les premiers cas ont été détectés. La sélection doit en effet y disputer ses matchs de qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo. Ante Milicic, le sélectionneur, s’en justifie : « En tant que coach, on place toujours le bien-être de ses troupes et du staff en premier. Nous avons des experts qui suivent le dossier et ils travaillent en lien étroit avec la Confédération asiatique de football (AFC) et la FIFA. »

Malgré tout, quitter des incendies meurtriers pour ce genre de déplacement, c’est un concept. CA

A propos SoFoot.com

SoFoot.com
Mensuel de foot, culture et société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *