lundi , juin 14 2021

Les Bleues finissent par une victoire de prestige

Pour sa dernière rencontre de la saison, l’équipe de France féminine a réalisé un beau résultat, en match amical face à l’Allemagne ce jeudi soir au stade de la Meinau de Strasbourg. Le seul but de la rencontre a été inscrit par Kenza Dali, auteure d’une très belle frappe du droit à 30 mètres sous la transversale de la gardienne allemande Frohms (30e). Les joueuses de Corinne Diacre engrangent de la confiance avant d’entamer les éliminatoires de la Coupe du Monde 2023, en septembre prochain. Grace Geyoro, fraichement championne de France avec le Paris Saint-Germain, a de nouveau joué un rôle clé.

C’était le dernier match de la saison des Bleues. Après une défaite face aux Américaines le 13 avril dernier au Havre (0-2), les coéquipières de Wendie Renard affrontaient un autre monstre sacré du football international, l’équipe nationale d’Allemagne. Privées de plusieurs cadres (Katoto, Diani, Cascarino, Le Sommer), les Françaises se devaient malgré tout de réaliser une prestation probante devant les 5000 enthousiastes spectateurs présents à la Meinau. Si la France a laissé le ballon aux Allemandes, souvent maladroites devant le but de Pauline Peyraud-Magnin (4e, 45e, 90e+3), elle ne s’est évidemment pas privée de les piquer en contre, comme à son habitude.

Matches amicaux (F)

Efficaces, les Bleues battent l’Angleterre

09/04/2021 À 21:06

L’inspiration de Dali

C’est à la demi-heure de jeu que les Bleues ont inscrit leur seul but de la rencontre, sur une géniale inspiration de Kenza Dali. Servie par Amel Majri dans l’axe, la joueuse de West Ham a profité de la position avancée de la gardienne de la Frauen-Nationalmannschaft pour inscrire son 6e but sous le maillot tricolore, d’une belle frappe du droit sous la barre (30e). La domination stérile des Allemandes en possession de balle a offert d’autres opportunités sérieuses aux Françaises, qu’auraient dû convertir Geyoro (37e), Asseyi (53e) ou encore Karchaoui (62e).

Si l’Allemagne était également privée de nombreuses cadres (dont Alexandra Popp et Dzsenifer Marozsán, qui entame déjà sa saison avec l’OL Reign en NWSL), cette victoire est bienvenue pour les Bleues. Grace Geyoro, confortée par son premier titre de D1 féminine avec le Paris Saint-Germain, a encore pris du poids dans l’entrejeu français grâce à son volume de jeu et sa qualité de relance sur attaques placées, Pauline Peyraud-Magnin a confirmé que la place de N°1 dans le but était désormais plus que sienne et la charnière centrale Aïssatou Tounkara – Wendie Renard a prouvé par son entente qu’elle pouvait être une option sérieuse en vue de l’Euro anglais, l’été prochain. De bon augure avant le début des éliminatoires de la Coupe du Monde 2023, avec un premier match le 17 septembre en Grèce.

Matches amicaux

Angleterre et États-Unis : les Bleues face à leurs vieux démons

08/04/2021 À 22:14

Matches amicaux (F)

Un doublé de Renard et les Bleues appliquent le tarif

23/02/2021 À 22:01

A propos Eurosport.fr

Eurosport est la première destination sportive en Europe, alimentant la passion des fans et les mettant en contact avec les plus grands événements sportifs du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *