jeudi , octobre 17 2019

Les mises au point de Deschamps avant Islande-France

Didier Deschamps est passé au crible de la presse ce jeudi soir, à la veille du match des éliminatoires de l’Euro 2020 entre l’Islande et la France. Mbappé, Hernandez, Mandanda ou encore Griezmann ont été évoqués à cette occasion.

Le départ de Kylian Mbappé
Il a quitté le groupe car il n’est pas prêt. On a fait en sorte de voir sur les premiers jours du rassemblement s’il pouvait l’être, mais il aura besoin de plus de temps. Là, les délais étaient trop courts. Quand ce n’est pas possible, c’est logique de remettre le joueur à la disposition de son club.

L’état de Lucas Hernandez
Il est prêt, il se sent bien, il a de bonnes sensations. Je pense qu’il est libéré, il reste un entraînement aujourd’hui mais ça devrait aller. Après, de là à jouer 90 minutes, on verra bien, en fonction du match aussi. En tout cas il est apte pour débuter demain.

Le poids des absences
C’est préjudiciable pour l’ensemble du collectif car Hugo (Lloris), Paul (Pogba) et Kylian (Mbappé) ont l’habitude de jouer ensemble dans cette équipe et ils sont importants par ailleurs dans la vie de groupe. Hugo est le capitaine, Paul est un leader expressif comme peuvent l’être des éléments comme Raphaël (Varane), Blaise (Matuidi), Olivier (Giroud) ou Steve (Mandanda), des joueurs qui ont un peu plus de vécu en équipe de France. Kylian, lui, est plus un leader technique, par ce qu’il nous apporte sur le terrain. Je préférerais bien sûr avoir tout le monde à disposition mais je fais confiance aux joueurs qui sont là pour prendre le relais.

Le retour de Steve Mandanda
Steve est très bien dans sa tête, je ne suis pas surpris de le voir aussi bien. J’aurais préféré qu’il reste toujours à ce niveau mais la situation était compliquée la saison passée dans son club. Il a retrouvé, je pense, de la fraîcheur dans sa tête, et des responsabilités avec le brassard de capitaine. C’est quelqu’un qui connait bien l’équipe, qui a un vécu important parmi le groupe, avec toujours beaucoup de calme et de sérénité. Vu que Hugo a eu cette blessure, c’est une très bonne chose pour nous qu’il soit de retour ici. Il a confiance en lui et moi aussi.

Griezmann et les penaltys
C’est vrai qu’il reste sur deux échecs mais il aime ça, et il sait parfaitement les tirer. Il n’a pas eu de réussite mais c’est notre tireur de penalty. Après, il peut très bien laisser d’autres tirer, comme Olivier (Giroud) et Kylian (Mbappé). Il a retravaillé un peu cet exercice dernièrement, sa course d’élan notamment. Il peut être plus efficace mais c’est quelque chose qu’il fait très bien d’habitude, et à des moments décisifs.

Le piège islandais
Je ne suis pas inquiet, je ne le suis jamais, mais je ne fanfaronne pas non plus. L’Islande a toujours un supplément d’âme quand elle évolue à domicile, elle a un comportement différent. Ils ont une capacité athlétique importante, de l’impact, et ils sont dangereux dans le jeu direct sur phases arrêtées. Je ne vais pas me référer au dernier match au Stade de France, chaque rencontre a sa vérité. En tout cas, je ne me fais aucun souci sur notre sérieux et notre détermination. On ne vient pas ici en se disant qu’on les a déjà battus et que ça va bien se passer. Il va falloir se montrer à la hauteur de leur défi physique.

A propos Sports.fr Football

Sports.fr Football
Suivez toute l'actu sportive en temps réel sur Sports.fr ! Football, Tennis, Basket, Rugby, Sports US, Golf, F1, Rallye, Surf, MotoGP, Cyclisme, Voile, Athlétisme, Hand, Volley, Golf, Boxe, Natation, Ski, Gymnastique, Escrime, Judo et tous les grands événements (Coupe du monde, Jeux Olympiques...) sont traités sur Sports.fr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *