vendredi , février 21 2020

Manchester City exclu par l’UEFA: peut-il y avoir des conséquences pour le PSG?

La nouvelle est explosive. Les conséquences pourraient l’être encore plus. L’UEFA a décidé d’exclure Manchester City de toutes les compétitions européennes pour les deux prochaines saisons (2020-2021 et 2021-2022) et de lui infliger une amende de 30 millions d’euros. Il est reproché à la propriété d’un fonds d’investissements des Émirats Arabes Unis d’avoir surévalué des contrats de sponsoring, ce qui lui permet de contourner le principe de base de fair-play financier qui impose de ne pas dépenser plus que ce que le club gagne.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

Le Paris Saint-Germain a été inquiété durant un certain temps pour un motif similaire. « On soupçonnait que des entreprises qataries avaient signé des contrats avec le PSG d’une valeur plus importante que celle du marché. Manchester City, c’est différent. Ce serait directement le président qui aurait donné de l’argent à une société-écran émiratie, laquelle aurait versé indirectement l’argent au club. Ce qui est totalement interdit », explique Pierre Rondeau, spécialiste de l’économie du sport pour RMC Sport.

Le fair-play financier vacille

À l’origine du séisme: les révélations issues des Football Leaks, enquête journalistique internationale, en 2018. Les dirigeants du football européen avaient alors décidé de rouvrir des enquêtes pour la période 2012-2016 qui posait problème. À présent, le club de la capitale n’est plus sous la menace d’une sanction équivalente pour ce dossier. Le PSG avait obtenu gain de cause en mars 2019 auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS), qui a empêché l’UEFA de rouvrir une enquête sur ces comptes déjà examinés. Manchester City n’avait pas obtenu cette même clémence.

Le TAS a encore été saisi par les Skyblues, cette fois pour interjeter appel de leur exclusion des coupes d’Europe. La décision sera très attendue, car elle peut potentiellement faire vaciller l’UEFA. « Si le TAS décrète que Manchester City est blanchi ou non coupable, c’est la fin du fair-play financier », estime Pierre Rondeau. Le FPF serait nécessairement remis en cause si l’appel de Manchester City conclut qu’il ne peut être sanctionné pour avoir surévalué un contrat de sponsoring. Une telle jurisprudence ne mettrait plus sur un même pied d’équité les clubs pouvant s’appuyer sur une puissance étrangère, tels que le Paris Saint-Germain, par rapport aux autres.

Le PSG est en bonne santé

Pour l’heure, cette éventuelle conclusion est encore bien lointaine et le PSG doit encore se conformer au fair-play financier. Et s’il n’a donc plus rien à craindre sur ses contrats de sponsoring de la période 2012-2016, il doit encore être attentif pour les années suivantes, qui ont été marquées par les signatures onéreuses de Neymar (222 millions d’euros) et de Kylian Mbappé (180 millions d’euros).

Pierre Rondeau souligne toutefois que les finances parisiennes sont en très bonne santé: « Le PSG a été capable et l’a montré ces derniers mois une formidable puissance économique. Le rapport Deloitte a montré que le club (…) est capable d’être auto-suffisant vis-à-vis de la puissance qatarie. On sait aussi que la Ligue 1 voir ses droits TV augmenter, tout comme la Ligue des champions, donc le PSG aura toutes les armes en main pour prouver qu’il n’a rien à craindre. »

A propos RMC Sport

RMC Sport
RMC Sport (anciennement SFR Sport) est un bouquet de chaînes de télévision française de Altice France consacré aux sports. Elles sont disponibles sur le satellite, le câble, l'IPTV et en web TV (OTT).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *