mardi , janvier 21 2020

Mesut Özil soutient les Ouïghours en Chine

Ouïghours toujours.

En février dernier, la Turquie avait qualifié de « honte pour l’humanité » la détention d’Ouïghours dans des camps en Chine orientale. Si d’après certains chiffres, ils seraient près d’un million dans ces camps, Pékin dément et assure que ce sont des « centres de formation professionnelle » destinés à lutter contre le séparatisme et la radicalisation islamiste.

Mais cet argument ne convainc pas Recep Tayyip Erdoğan. Pas beaucoup plus que Mesut Özil, soutien du président turc et défenseur de la minorité ouïghoure. Le milieu d’Arsenal s’est exprimé sur la question, critiquant au passage les pays musulmans. « Des Corans sont brûlés… des mosquées détruites… les écoles islamiques interdites… des intellectuels religieux tués les uns après les autres… Des frères envoyés par la force dans des camps. Les musulmans restent silencieux » , a-t-il écrit sur les réseaux sociaux.

.dansArticle {border:0 !important;height:initial !important;}.pub + br, .dansArticle + br {display:none;}.dansArticle div {margin-top:15px;}.dansArticle iframe {margin: 0 auto;display: block;}

Rien à côté de son silence devant le but. MR

A propos SoFoot.com

SoFoot.com
Mensuel de foot, culture et société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *