mercredi , février 19 2020

Montpellier se rapproche du podium, Bordeaux rate le coche

Montpellier-Amiens : 4-2

Il a fallu que le MHSC se retrouve en supériorité numérique pour véritablement se détacher des Amiénois dans cette rencontre. Avant cela, Gaël Kakuta (44e) avait répondu à l’ouverture de Damien Le Tallec (14e). Puis les Montpelliérains, aidés par l’expulsion de Juan Otero (53e), ont appuyé sur l’accélérateur pour marquer trois buts en sept minutes, montre en main. Gaëtan Laborde (64e), Andy Delort (67e) et Florent Mollet (72e) ont donné de l’air à leur équipe. La réduction du score de Jack Lahne n’a rien changé (86e). Montpellier se retrouve bien placé à la quatrième place. Amiens est seizième.

Ce qu’on en retient : Montpellier ne fait pas de bruit mais est en embuscade dans le haut du tableau.

Reims – Bordeaux : 1-1

Bordeaux a longtemps été virtuellement sur le podium. Grâce à un joli but de Josh Maja, d’une talonnade sur un centre d’Aurélien Tchouameni (27e), les Girondins semblaient partis pour décrocher une victoire face à des Rémois réduits à dix après l’expulsion d’Alaixys Romao (72e). Mais les Champenois se sont accroché et ils ont bien fait. Magnifiquement servi devant le but de Benoît Costil, Boulaye Dia a trompé le gardien bordelais pour permettre aux siens d’arracher le point du nul (1-1) au bout du temps additionnel (1-1). Bordeaux est 5e, Reims 9e.

Ce qu’on en retient : Le courage des Rémois. En difficulté ces dernières semaines, ils ont fait preuve de belles ressources morales.

Nice – Angers : 3-1

Angers était bien parti pour réaliser l’une des belles opérations de la soirée. Mais c’était sans compter sur la capacité de réaction des Aiglons. Mené sur un exploit individuel d’Angel Fulgini (22e), Nice a renversé la situation pour battre le SCO (3-1) grâce à des buts d’Arnaud Lusamba (40e), de Myziane Maolida, à la conclusion d’une superbe action collective (54e), et de Kasper Dolberg (90e). Nice remonte à la 11e place du classement. Angers reste troisième, un point devant Montpellier et Bordeaux.

Ce qu’on en retient : Le but et les deux passes décisives d’Arnaud Lusamba. Nice peut lui dire un grand merci.

Arnaud Lusamba a été décisif face à Angers

Arnaud Lusamba a été décisif face à AngersGetty Images

Lille – Dijon : 1-0

Les Dogues ont enfin stoppé l’hémorragie. Après cinq matches sans victoires toutes compétitions confondues (dont quatre défaites), Lille a retrouvé le goût du succès face à Dijon (1-0). Un penalty de Victor Osimhen, après recours au VAR (45e+6), suffit au bonheur de la formation de Christophe Galtier, qui n’avait plus gagné depuis plus d’un mois et sa victoire face à Bordeaux (3-0) le 26 septembre dernier. Le LOSC remonte à la 7e place du classement. Dijon, malheureux en seconde période avec un poteau de Jhonder Cadiz, retombe dans la zone rouge, à la 18e place.

Ce qu’on en retient : Trois points essentiels pour Lille. Sinon, c’était la crise.

Nîmes-Metz : 1-1

Nîmes (19e) et Metz (17e) font toujours du surplace dans les profondeurs du classement. Et leur match nul ne va pas les aider à avancer. Le club messin avait pourtant pris le meilleur départ en première période (0-1, 30e) avec un but d’Habib Diallo, deuxième meilleur buteur de Ligue 1 à égalité avec Wissam Ben Yedder (9 réalisations). Mais Renaud Ripart a égalisé en seconde période (1-1, 61e). Insuffisant pour empêcher les Nîmois de boucler un huitième match d’affilée sans victoire en championnat. Les Grenat, eux, en sont à cinq.

Ce qu’on en retient : c’est toujours un point de pris dans l’optique du maintien pour les deux formations.

Avec Michael BEAUPRES

A propos Eurosport.fr

Eurosport.fr
Eurosport est la première destination sportive en Europe, alimentant la passion des fans et les mettant en contact avec les plus grands événements sportifs du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *