mercredi , février 19 2020

Nantes a honoré Sala dans les tribunes, sans rien montrer sur la pelouse

Un vibrant hommage à Emiliano Sala, puis une heure et vingt-cinq minutes d’ennui… Alors qu’on honorait la mémoire de l’ancien buteur Argentin, disparu il y a un an, Bordeaux et Nantes, deux de ses anciens clubs, ont offert un spectacle très pauvre à la Beaujoire. Il a fallu un éclair de Jimmy Briand en fin de rencontre pour permettre aux Girondins de briser leur spirale négative et de battre des Nantais réduits à dix en début de seconde période (0-1).

Bordeaux peut pousser un grand ouf de soulagement. Battu à six reprises lors de ses sept dernières sorties, le club girondins a retrouvé le goût de la victoire, sur la pelouse d’un FC Nantes bien trop inoffensif (7 tirs, 0 cadré) pour espérer mieux. Logiquement, les Canaris ont manqué l’occasion de reprendre la cinquième place à Lyon et rétrogradent au sixième rang, tandis que les Bordelais peuvent à nouveau remercier Briand, auteur de son sixième but de la saison en Ligue 1 et de la seule éclaircie d’un match sinon ennuyeux.

Deux tirs cadrés en 90 minutes

Si les joueurs de Paulo Sousa n’ont pas volé leur succès, se montrant plus entreprenants et effectuant les deux seules frappes cadrées de ce match, ils n’ont pas non plus réussi à le rendre plus palpitant. C’est un euphémisme que de dire qu’on n’a pas assisté à un bon match de football, tant les deux équipes ont manqué de mouvements, d’idées et surtout de justesse technique.

Alors que, à l’image de Remi Oudin (51e, 56e) côté bordelais, les deux équipes ont été maladroites sur leurs rares occasions, il a fallu attendre la 67e minute pour qu’un des deux gardiens, Alban Lafont, soit inquiété, sur une frappe de Nicolas De Préville. Bordeaux a aussi profité de l’exclusion sévère d’Andrei Girotto en début de second acte (54e) pour pousser et faire la différence sur le tard.

Alors que Hwang Ui Jo avait manqué une tête à bout portant sur corner quelques minutes auparavant (81e), Briand a surgit sur un centre puissant de Mexer depuis le côté droit pour tromper Lafont, et offrir trois points précieux aux Girondins, qui restaient sur quatre revers dans l’élite (0-1, 86e). Les coéquipiers de Laurent Koscielny sont dixièmes, avant de recevoir l’OM la semaine prochaine.

A propos Eurosport.fr

Eurosport.fr
Eurosport est la première destination sportive en Europe, alimentant la passion des fans et les mettant en contact avec les plus grands événements sportifs du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *