dimanche , avril 5 2020

Nasser Al-Khelaïfi inculpé pour corruption par la justice suisse

Dans un communiqué publié ce jeudi, le Ministère public de la Confédération (MPC) a annoncé avoir déposé l’acte d’accusation contre Jérôme Valcke et Nasser Al-Khelaïfi « dans le contexte de l’attribution de droits médiatiques de différentes Coupes du monde de football et Coupes des Confédérations de la FIFA ». Un troisième « homme d’affaire actif dans le domaine des droits sportifs » est également accusé.

Soupconné d’avoir offert des « avantages indus » à Jérôme Valcke, Nasser Al-Khelaïfi avait été entendu par la justice suisse au mois de décembre dernier. Dans son communiqué, le MPC confirme que l’enquête a bel et bien révélé que l’ancien secrétaire générale de la FIFA a reçu des avantages indus de la part de Nasser Al-Khelaïfi et du troisième homme inculpé.

De son côté, le patron du groupe beIN Media et du PSG s’est dit « satisfait » de l’abandon d’une partie des accusations pesant contre lui. « Je suis satisfait que toutes les accusations de corruption en lien avec les Coupes du monde 2026 et 2030 aient été abandonnées« , a réagi Al-Khelaïfi dans un communiqué transmis à l’AFP. « Même si une seconde accusation demeure, je suis persuadé qu’il sera prouvé qu’elle est sans fondement« , a-t-il ajouté.

Valcke a reçu des « avantages indus » de la part de Nasser

« Valcke a ainsi obtenu le remboursement d’un acompte d’environ 500 000 euros qu’il avait versé à des tiers pour une villa en Sardaigne, ce après l’achat de la villa par Al-Khelaïfi, via une société, à la place de Valcke. Valcke a ensuite obtenu d’Al-Khelaïfi le droit de jouissance exclusif de la villa pour une période de 18 mois au total – jusqu’à sa suspension de la FIFA – sans s’être acquitté pour cela d’un loyer d’une valeur estimée entre environ 900 000 et 1,8 millions d’euros. Valcke a reçu du troisième prévenu trois paiements d’une valeur totale d’1,25 millions d’euros à sa société Sportunited Sàrl« , indique le communiqué.

Toutefois, le Ministère public de la Confédération indique qu’une partie de la procédure, concernant l’attribution des droits médiatiques des Coupes du monde 2026 et 2030, a été abandonné : « la FIFA a informé le MPC fin janvier 2020 par écrit avoir trouvé avec Al-Khelaïfi un « accord amiable », qu’elle n’a pas défini plus avant, et elle a déclaré par conséquent retirer sa plainte pénale contre Al-Khelaïfi et en partie aussi contre Valcke« .

A propos Eurosport.fr

Eurosport.fr
Eurosport est la première destination sportive en Europe, alimentant la passion des fans et les mettant en contact avec les plus grands événements sportifs du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *