lundi , août 19 2019

Olympique de Marseille : Peu de pistes mais beaucoup d’incertitudes

Dès son arrivée, André Villas-Boas a été clair, il ne faudra pas compter sur un super-mercato du côté de la Canebière : “En raison du fair-play financier, le marché sera donc court et limité et nous devrons utiliser au maximum les jeunes que nous avons.” Le casse-tête ne fait que commencer pour l’Olympique de Marseille qui doit se renforcer, avec des moyens très limités.

André Villas-Boas lors de sa présentation à l'OM

André Villas-Boas lors de sa présentation à l’OMGetty Images

Opération dégraissage

Première étape pour le club : vendre et surtout dégraisser la masse salariale pour rentrer dans les clous du FPF. Principal candidat au départ, Morgan Sanson (33 matches, 5 buts, 3 passes décisives). Le milieu de terrain, arrivé en 2017 pour 12 millions d’euros, et sous contrat jusqu’en 2022, aurait des touches du côté de l’Angleterre. Le quatrième joueur le plus utilisé par Rudi Garcia cette saison pourrait être vendu au moins 20 millions d’euros.

De quoi renflouer les caisses de l’OM, mais pas d’alléger la masse salariale. Sanson était bien loin des plus gros salaires avec ses 2 millions d’euros annuels. Luiz Gustavo pourrait lui aussi s’envoler vers d’autres horizons. Le Brésilien intéresse l’Olympique lyonnais, mais son salaire pourrait poser problème. Il avait été acheté huit millions d’euros par l’OM, qui aura du mal à réaliser une belle plus-value mais se délesterait d’un des plus gros salaires du vestiaire : 500 000 euros mensuels.

Luiz Gustavo

Luiz GustavoGetty Images

Un départ de Florian Thauvin est également envisageable, même si le joueur n’exclut pas d’aller jusqu’à la fin de son contrat – ce qui n’arrangerait pas les affaires du club : “S’il faut faire encore deux ans, je les ferai avec grand plaisir et si le club a envie que je parte, à ce moment-là on en discutera.” La non-qualification en Ligue des champions pourrait peser lourd dans la balance du côté du joueur, tout comme une offre alléchante du côté de la direction.

Thauvin avait une belle cote en Europe l’année dernière. Si sa saison, statistiquement parlant (16 buts, huit passes décisives) est réussie, l’attaquant a beaucoup moins brillé, et les offres ne semblent pas se bousculer au portillon. Bref, pour le moment, si l’OM doit se montrer actif sur le marché, c’est surtout pour les ventes, et non les achats.

La frustration de Florian Thauvin face à Francfort

La frustration de Florian Thauvin face à FrancfortGetty Images

Se renforcer oui, mais avec qui ?

Il n’en reste pas moins que le club doit se renforcer, à commencer par le poste de gardien de but. Steve Mandanda, 34 ans, n’a pas prévu de s’en aller, mais est clairement sur la pente descendante et ne s’est pas montré décisif cette saison. Aucune piste ne semble encore à l’étude, même si le nom de Benjamin Lecomte a été évoqué l’hiver dernier.

La défense centrale va aussi avoir besoin d’être bétonnée. Adil Rami, revenu amoindri psychologiquement de la Coupe du monde, n’a pas tenu son rang. Rolando est sur le départ, Abdennour retourne à Valence, Hubocan est devenu indésirable.

S’il y a également un dossier sur lequel le club doit se pencher c’est celui de Boubacar Kamara. Le contrat du défenseur central s’achève dans un an, et il n’a toujours pas été prolongé. Associé à Caleta-Car cette saison, il est parvenu à s’installer durablement dans l’axe, permettant à Gustavo de retrouver sa place devant la défense.

Boubacar Kamara (OLympique de Marseille)

Boubacar Kamara (OLympique de Marseille)Getty Images

A propos Eurosport.fr

Eurosport.fr
Eurosport est la première destination sportive en Europe, alimentant la passion des fans et les mettant en contact avec les plus grands événements sportifs du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *