dimanche , décembre 8 2019

Pour éviter la prison, Diego Costa verse près de deux millions d’euros au fisc espagnol

Le fisc se rebelle.

Selon le journal El Mundo, Diego Costa va verser 1,7 million d’euros au fisc espagnol, en accord avec ce dernier, pour éviter un procès. La justice espagnole comptait en effet poursuivre l’attaquant de l’Atlético de Madrid pour fraude fiscale. Le joueur de 30 ans reconnaît du même coup « être l’auteur d’un délit fiscal pour les impôts liés à ses droits à l’image » .

.dansArticle {border:0 !important;height:initial !important;}.pub + br, .dansArticle + br {display:none;}.dansArticle div {margin-top:15px;}.dansArticle iframe {margin: 0 auto;display: block;}

Les faits reprochés à Diego Costa remonteraient à 2014, date à laquelle l’international espagnol (24 sélections, 10 buts) aurait caché au fisc les revenus tirés d’un contrat signé avec Adidas. L’ancien joueur de Chelsea doit tout d’abord restituer l’intégralité des 1,1 millions d’euros non-déclarés, et pour échapper à la peine de six mois de prison que la justice lui a infligée, il devra également s’acquitter d’une amende de 600 000 euros. L’accord devrait être officialisé le 4 octobre.

A qui le tour ? VLU

A propos SoFoot.com

SoFoot.com
Mensuel de foot, culture et société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *