vendredi , avril 3 2020

Real Madrid: les grands chantiers de Zidane pour le début de saison

Un gros travail physique à digérer

Marqué par son passage à la Juventus Turin, où il a évolué durant cinq ans et remporté son Ballon d’Or en 1998, Zinedine Zidane est un entraîneur qui pense « à l’italienne ». A ses yeux, la préparation estivale doit permettre aux joueurs de monter en puissance jusqu’aux grandes échéances de la saison. Pour atteindre un pic de forme au début du printemps. Avec l’appui de Grégory Dupont, l’ancien préparateur physique de l’équipe de France (arrivé au début de l’été), le coach français a soumis ses troupes à des séances intenses depuis la reprise. Un travail foncier qui a forcément fatigué un peu les Merengue. D’où leur manque de rythme lors des matchs amicaux, où ils ne sont imposés qu’à deux reprises dans le temps réglementaire en six rencontres.

Un nouveau schéma à assimiler

C’est l’une des grandes nouveautés de l’été au Real. Désireux d’apporter un vent de fraîcheur et de surprendre un peu son vestiaire, Zizou a décidé de changer de tactique. Exit le fameux 4-3-3 qui avait permis de décrocher trois Ligue des champions consécutives. Le technicien de 47 ans a choisi d’adopter un 3-5-2, avec trois défenseurs centraux et des latéraux positionnés au milieu. De nouvelles consignes que les partenaires de Sergio Ramos vont devoir assimiler. Ce n’est pas encore le cas pour l’instant, à l’image des flottements constatés lors de la préparation.

Avec en point d’orgue, l’humiliation face à l’Atlético de Madrid le 27 juillet dans le New Jersey (7-3). Un match durant lequel les Merengue se sont fait balader, jusqu’à être menés 6-0 à la 51e… Un revers gênant qui n’inquiète pas forcément Zidane, moins impatient que les socios ou les médias de voir son équipe parfaitement au point. L’ancien n°10 des Bleus se laisse d’ailleurs l’opportunité d’adapter son schéma tout au long de la saison, en fonction des circonstances et des adversaires.

Des recrues à intégrer

Le Real Madrid a fait chauffer la CB durant l’intersaison. Soucieux de renouveler son effectif, le géant espagnol a dépensé plus de 300 millions d’euros pour faire venir Rodrygo (Santos), Eder Militao (Porto), Ferland Mendy (Lyon), Luka Jovic (Stuttgart) et Eden Hazard (Chelsea). Reste maintenant à intégrer au mieux ces renforts. A commencer par le plus prestigieux d’entre-eux: Hazard. L’ailier belge, recruté pour 100 millions d’euros, est le joueur plus cher de l’histoire du Real Madrid (devant Cristiano Ronaldo et Gareth Bale).

Une étiquette encombrante qu’il va devoir assumer. Lors de la préparation, le dribbleur de 28 ans s’est montré assez discret, avec un seul but (à Salzbourg) et peu de vraies différences sur son aile gauche. Là encore, Zidane ne s’en inquiète pas, persuadé que le Belge va vite élever son niveau. Idem pour le jeune Jovic (21 ans), qui a démarré timidement mais sur qui l’entraîneur français compte réellement cette saison.

Une confiance à retrouver

C’est l’un des gros enjeux du moment à la Maison blanche. Après une saison très décevante, avec une troisième place en Liga (à 19 points du Barça) et une élimination dès les 8es de finale de Ligue des champions face à l’Ajax Amsterdam, les joueurs du Real doivent relever la tête. Et croire à nouveau en leur force. Leur pré-saison poussive ne va pas forcément les y aider. Mais un bon début de championnat pourrait enclencher un cycle positif. Il faudra pour ça bien négocier la reprise sur le terrain du Celta Vigo, samedi à 17h. Avant de recevoir Valladolid à Bernabeu le week-end suivant. En attendant un premier gros choc face à l’Atlético, le 29 septembre au Wanda Metropolitano.

Un mercato à boucler

C’est le gros point noir pour Zidane. A l’heure de reprendre la compétition, le Real Madrid n’a pas encore terminé son marché estival. Si le club a dépensé comme jamais, de nouvelles recrues sont attendues d’ici le 2 septembre. A commencer par un milieu de terrain. Zizou espère toujours pouvoir récupérer Paul Pogba, même si les négociations semblent un peu enlisées avec Manchester United. En cas d’échec, il pourrait accueillir Donny van de Beek (Ajax Amsterdam), qui s’est déjà mis d’accord avec les Merengue.

Mais la situation de Neymar pourrait aussi tout bouleverser. A l’affût, le Real se verrait bien accueillir le crack du PSG, s’il ne parvient pas à retourner à Barcelone. Mais pour boucler ces différents dossiers, il faut se débarrasser des joueurs indésirables que sont Gareth Bale et James Rodriguez. Difficile de trouver des formations intéressées vu leurs énormes salaires. En attendant, Zidane doit encore patienter avant de pouvoir compter sur un effectif au complet.

A propos RMC Sport

RMC Sport
RMC Sport (anciennement SFR Sport) est un bouquet de chaînes de télévision française de Altice France consacré aux sports. Elles sont disponibles sur le satellite, le câble, l'IPTV et en web TV (OTT).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *