lundi , janvier 24 2022

Shevchenko déjà viré par le Genoa

Shevchencourt.

Nommé en novembre dernier alors que le Genoa pataugeait en championnat, l’Ukrainien n’a donc pas passé l’hiver. Onze petits matchs sur le banc ont suffi de convaincre la direction, reprise en septembre et qui avait tenté un gros coup en faisant venir Shevchenko, de ne pas laisser les clefs du camion plus longtemps à l’ancien sélectionneur de l’Ukraine. « Le club remercie l’entraîneur et son staff pour le travail acharné qu’ils ont accompli ces derniers mois » , a écrit le Genoa ce samedi.

.dansArticle {border:0 !important;height:initial !important;}.pub + br, .dansArticle + br {display:none;}.dansArticle div {margin-top:15px;}.dansArticle iframe {margin: 0 auto;display: block;}

Avec son bilan de six défaites et trois nuls en championnat, il ne peut mettre en avant qu’un seul succès : celui acquis face à Salernitana en Coupe d’Italie (1-0). Trop peu. Sa désormais ex-équipe n’a plus pris trois points en Serie A depuis septembre et une victoire en Sardaigne contre Cagliari (3-2). La seule de la saison en championnat. Les Génois pointent au 19e rang, seulement une longueur devant la Salernitana de Ribéry, lanterne rouge. En attendant de retrouver un nouveau technicien, c’est Abdoulay Konko, notamment passé par la Lazio, qui va assurer l’intérim.

Sûrement n’avait-il pas l’ADN du club dans les Gênes. LT

A propos SoFoot.com

Mensuel de foot, culture et société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *