lundi , août 10 2020

Une affaire de bizutage au centre de formation de Saint-Étienne

Vacances « apprenantes » .

D’après les informations de L’Équipe, deux jeunes du centre de formation de l’AS Saint-Étienne auraient été victimes de violences lors d’un bizutage le vendredi 24 juillet, soir de la finale de la Coupe de France entre le PSG (0-1). Alors qu’une soixantaine de personnes étaient réunies à L’Étrat pour regarder le match, certains joueurs, « les plus vieux » auraient, selon le quotidien, « roué de coups » deux de leurs camarades au point de leur causer une commotion.

.dansArticle {border:0 !important;height:initial !important;}.pub + br, .dansArticle + br {display:none;}.dansArticle div {margin-top:15px;}.dansArticle iframe {margin: 0 auto;display: block;}

Les victimes auraient gardé le silence pendant cinq jours avant d’alerter les éducateurs. La direction a quant à elle identifié les trois coupables et décidé des sanctions. « Ceux qui bénéficient d’une convention de formation risquent une exclusion, temporaire ou définitive, du club. Les autres, titulaires d’un CDD sous la forme d’un contrat aspirant, une rupture pour faute grave » , précise L’Équipe qui fait également savoir que le club a déposé plainte contre X à la gendarmerie et qu’une enquête est en cours.

Finalement, ce n’est pas si mal de chanter du Jul sur un tabouret. MR

A propos SoFoot.com

SoFoot.com
Mensuel de foot, culture et société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *