lundi , décembre 16 2019

À la découverte d’Usman Simbakoli, actuel meilleur buteur du championnat U19 national

Au club, Abdel Bouhazama, le directeur du centre de formation, nous prévient : « je préfère être transparent dès le départ, au SCO Angers nous avons une politique concernant nos jeunes. Ils ont tous signé une charte avant le début de la saison et n’ont pas le droit de s’exprimer dans la presse. Si Usman vous parle, il s’expose à une exclusion du club. Le club ne vous répondra pas non plus ». Impossible d’évoquer l’actuel meilleur buteur du championnat U19 national avec ceux qui l’aident à progresser depuis l’été 2018. On ne divulgue pas les secrets de fabrication de la génération 2001. C’est donc aux origines du phénomène que l’on remonte. Même ville, autre club. Direction le nord de la préfecture du Maine-et-Loire et la Vaillante Angers Football, club où Usman Simbakoli accomplit ses premiers faits d’armes.

Véritable vivier de la région angevine situé dans le quartier de Monplaisir, la Vaillante dispose d’un niveau de formation qui lui permet d’attirer les bons joueurs du coin, mais aussi de l’extérieur. Le club disputait le championnat U19 national il y a deux saisons. Responsable de la formation, au club depuis huit ans, Florent Papail nous fait faire le tour du propriétaire. « On s’est bien investi ces dernières saisons, ce qui fait que maintenant on a des jeunes qui ont un bon niveau, grâce à une bonne formation. On dispose d’un vivier au quartier de Monplaisir, mais on attire aussi des joueurs de l’extérieur parce qu’on commence à avoir des résultats intéressants, que ce soit collectivement ou individuellement. On a chaque année 4 ou 5 joueurs qui rejoignent des centres de formation de clubs professionnels ».

Il découvre le championnat U19 national à 17 ans

D’origine centrafricaine et nigériane, c’est à Melun, au sud-ouest de la capitale, qu’Usman Simbakoli passe la majeure partie de sa jeunesse, avant de partir tenter sa chance à 300 km à l’ouest en 2016. « Usman est arrivé chez nous en cours de saison en U16, il y a maintenant trois ans et demi. Il a fait la fin de saison avec les U17, avec qui il a remporté la Coupe d’Anjou », se souvient Florent Papail pour Foot Mercato. La saison suivante, la Vaillante d’Angers le fait grimper chez les U19, qui ont gagné sur le fil le droit de disputer le championnat national. « Lors de la première partie de saison, il était plutôt remplaçant. Mais Usman rentrait à chaque fois à 15-20 minutes de la fin et n’avait pas besoin de plus de temps pour faire la différence ».

Le super sub a des qualités athlétiques au-dessus de la moyenne. Puissant, rapide, il fait mal aux adversaires au moment où ils pêchent physiquement. Avec patience et à force de travail, Usman s’impose comme le titulaire au poste d’avant-centre. En une demi-saison avec les U19 nationaux de la Vaillante, à seulement 17 ans et malgré un statut de remplaçant au départ, peu de matches au compteur et une blessure qui l’éloigne des terrains pendant deux mois, ce droitier au très bon jeu de tête inscrit 9 buts. « Ses statistiques étaient déjà intéressantes et on voyait qu’un gros potentiel se cachait derrière. Ses qualités avaient attiré du monde. Des recruteurs venaient aux matches. Et pendant la saison Usman était allé faire des essais à Tours, Lorient et Caen », se souvient son ancien coach.

L’éclosion lors de sa deuxième saison au SCO d’Angers

C’est finalement avec le SCO d’Angers qu’il s’engage à l’intersaison. Le club de la région, un choix sensé. « On sentait qu’il avait un gros potentiel et on se disait qu’avec son gabarit, s’il arrivait à bien progresser techniquement, dans l’utilisation du ballon dos au jeu, il pouvait gravir les échelons jusqu’au monde pro », se souvient Florent Papail. À son arrivée au SCO à l’été 2018, Usman Simbakoli est encore loin de pouvoir embrasser la carrière de footballeur professionnel. Il ne joue pas beaucoup, mais ne lâche rien. « Il fallait qu’il arrive à se fondre dans un collectif. Il devait progresser dans les courses et le jeu avec ballon. Mais il arrivait à faire des choses très intéressantes dans des petits périmètres. Éliminer en un contre un était l’une de ses forces ».

« Très gentil garçon », « très respectueux », il s’accroche et progresse. Plutôt réservé, pas très bavard, « il fait du bien aux entraîneurs. Qu’il soit remplaçant ou pas dans le groupe, il ne va jamais se plaindre et toujours travailler », raconte son ancien coach, qui continue d’échanger avec lui chaque semaine. Et cette année, Denis Arnaud, l’entraîneur des U19 du SCO, lui donne sa chance. Usman dispute 9 des 10 premiers matches et marque à treize reprises. Le SCO remporte 8 de ces 9 rencontres. « Le fait de s’entraîner tous les jours au SCO est pour moi la raison de son explosion, ajoute son ancien coach. Je ne vais pas dire que c’est normal, parce qu’il y a beaucoup d’efforts derrière, mais ça ne me surprend pas, car on avait vu qu’il avait quelque chose d’intéressant ».

Des buts à la pelle, mais la tête sur les épaules

Un but à Niort (J1), un quadruplé à Vannes (J3), un triplé à Bordeaux (J5), un but à Châteauroux (J6), un doublé contre Laval (J7) et un doublé à Rennes (J10) qui font treize ! Seul le Bayonnais Flo Heguiabehere fait aussi bien. Les performances du jeune attaquant permettent au SCO d’occuper la tête de la poule C, sept points devant l’EA Guingamp emmené par Samuel N’Tamack (9 buts). Des Scoïstes qui disposent également de la deuxième meilleure attaque du championnat national, toutes poules confondues, avec 31 buts inscrits en 10 matches. Seul le FC Nantes de Gor Manvelyan (9), Joe-Loïc Affamah et Loïck Piquionne (7) fait mieux, avec 34 buts inscrits. La réception des Canaris par le SCO samedi (14h30) s’annonce comme un nouveau test pour Usman.

Attaquant de surface, où il marque d’à peu près toutes les positions, Usman Simbakoli, son mètre quatre-vingt-cinq et ses soixante-quinze kilos ne laissent qu’une toute petite marge d’erreur aux défenseurs adverses. En atteste ce but de la tête inscrit lors de la victoire du SCO face à Laval. Usman Simbakoli surplombe littéralement ses adversaires. Devenu l’attraction du début de saison canon du SCO chez les U19, l’attaquant passé en quelques mois et à force de travail de l’ombre à la lumière garde les pieds sur terre. « Il n’oublie pas d’où il vient. Il est souvent là lorsque la Vaillante joue. Il nous donne des nouvelles, nous raconte ses matches. J’ai aussi de très bons retours sur son comportement au SCO. C’est un gamin très correct et c’est comme ça qu’il peut réussir », conclut Florent Papail.

Remerciements à Philippe Naudin, photographe.

A propos FootMercato Transferts

FootMercato Transferts
Foot Mercato est un site dédié à l'actualité du football. Retrouvez chaque jour les résultats des matchs de foot disputés dans tous les championnats européens : Ligue 1 - 2 Liga, Calcio... Analyse des équipes, commentaire des buts et scores, interview des joueurs et entraineurs de foot, c’est toute l'actualité du foot qui est décortiquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *