jeudi , octobre 17 2019

Allemagne : la lutte fait rage entre Manuel Neuer et Marc-André ter Stegen !

13 juillet 2014, finale de la Coupe du monde. Après une longue joute de 120 minutes, l’Allemagne domine l’Argentine au bout du suspense grâce à un but tardif de Mario Götze (113e). Une compétition maîtrisée par l’Allemagne et qui aura permis à Manuel Neuer (33 ans) de s’affirmer comme le meilleur gardien du monde. Troisième du Ballon d’Or cette année-là, le portier du Bayern Munich ne souffre d’aucune contestation. Il sera d’ailleurs logiquement dans les bois allemands lors de l’Euro 2016. Blessé lors de la saison 2017-2018, il reviendra de justesse pour participer à la Coupe du monde 2018. Titulaire, il n’a pas réalisé une grande compétition et a subi ses premières véritables critiques sous la tunique de la Mannschaft. Il faut dire que sa doublure Marc-André ter Stegen (27 ans) avait bien assuré l’intérim en son absence. Pendant que Manuel Neuer était à l’infirmerie, le gardien du FC Barcelone avait sorti un exercice probant et entrait dans la caste des meilleurs portiers de la planète. Si la décision de conserver Manuel Neuer en tant que numéro un se comprenait à ce moment-là, la situation se complique depuis plusieurs mois.

Depuis la Coupe du monde 2018, Manuel Neuer a disputé tous les matches de sa sélection sauf deux matches amicaux contre le Pérou (septembre 2018) et l’Argentine (octobre 2019). À l’exception de ses deux rencontres (et un match amical contre la Serbie où il a disputé 45 minutes), Marc-André ter Stegen a dû ronger son frein sur le banc. Ayant entamé une longue phase de régénération au sein du onze allemand, Joachim Löw a préféré miser sur la continuité pour le poste de gardien. Un choix qui porte aujourd’hui ses limites. Certainement l’un des joueurs les plus réguliers du FC Barcelone avec Lionel Messi, Marc-André ter Stegen impressionne aussi bien en Liga que sur la scène européenne. Si de son côté Manuel Neuer a retrouvé un très bon niveau avec le Bayern Munich, il est loin de son statut d’intouchable en 2014. Dès lors, le débat mérite sa place et Marc-André ter Stegen a fait part de sa déception d’être une simple doublure après le rassemblement de septembre dernier : « il n’est pas facile de trouver une explication. Je ne peux pas en dire plus que ce qui se passe. Je donne le meilleur de moi-même à chaque match pour rendre la décision plus difficile. J’essaie quand même d’entrer dans le onze, mais ce voyage en sélection fut un coup dur pour moi. »

Des échanges via les médias

Une prise de position qui avait alors fait réagir son concurrent direct Manuel Neuer. Le gardien numéro un avait alors trouvé que son benjamin faisait preuve d’individualisme : « je suis un joueur d’équipe et je pense toujours au bien de l’équipe. Je ne sais pas si une telle chose est bonne pour le groupe, surtout en ce qui concerne notre poste. Ce n’est pas non plus la première fois qu’il le dit. Je suis content de mon jeu et le staff aussi. Je ne peux pas en dire plus. Il y a beaucoup de très bons gardiens en Allemagne. Ce sujet n’est pas juste pour Bernd Leno et Kevin Trapp. Je comprends parfaitement que quiconque ne joue pas soit mécontent, mais l’important est le succès de l’équipe et nous devons nous soutenir mutuellement. » Des mots qui traduisaient d’un réel malaise et qui a été suivi d’une réponse de Marc-André ter Stegen dans les médias. Si un possible retrait de Manuel Neuer après l’Euro 2020 est sorti dans les médias allemands et pourrait régler la situation, à l’heure actuelle, le problème reste sans solution.

Face à cette tempête médiatique, le sélectionneur Joachim Löw a été obligé de sortir du silence. S’il a appelé à l’unité, il a toutefois promis à Marc-André ter Stegen d’écouter ses doléances : « Andy Köpke (entraîneur des gardiens de la sélection, ndlr) et moi-même sommes d’accord sur notre promesse que Marc-André aura également ses chances avec nous. Nous pouvons comprendre sa déception, mais juste une seule personne peut jouer. » Si la situation semblait être apaisée, il a fallu que le président du Bayern Munich, Uli Hoeness, vienne menacer Joachim Löw. Selon lui, Manuel Neuer doit être titulaire sinon le « Rekordmeister » refusera de laisser ses joueurs internationaux à disposition du sélectionneur. Cela ne l’a pas empêché de mettre Marc-André ter Stegen dans les buts mercredi dernier contre l’Argentine. Devant jongler entre les positions de chacun, Joachim Löw est donc dans une position inconfortable. Manuel Neuer retrouvera alors sa place de titulaire contre l’Estonie demain pour les éliminatoires de l’Euro 2020.

Du respect mais aussi de la tension

Comme le rapporte Bild, Joachim Löw estime que la question de son gardien n’a pas raison d’être : « pour moi, c’est le plus petit problème pour le moment, ce n’est pas du tout un chantier de construction. » Il est vrai que le caractère des deux hommes va dans son sens. Le quotidien allemand explique que les relations entre Manuel Neuer et Marc-André ter Stegen sont assez courtoises. Si les deux hommes ne sont pas proches, ils se respectent et ne manquent pas de se saluer. Récemment, Marc-André ter Stegen a fait part d’un apaisement : « nous gérons la situation avec professionnalisme. Tout le monde fait de son mieux. Manu sait que je n’ai parlé que de moi. Le sujet est terminé, il n’y a pas de différend. Nous avons une bonne relation professionnelle. » Assez solitaires, les deux hommes sont souvent seuls dans leur coin. Toutefois, Bild fait part d’un petit malaise. Devant se croiser régulièrement, les deux hommes essayent toutefois de s’éviter au maximum. Lundi dernier, Manuel Neuer était seul à l’entraînement alors que Marc-André ter Stegen était resté à l’hôtel avec le numéro trois, Bernd Leno.

Mardi à Dortmund, la veille du match entre l’Allemagne et l’Argentine, ils ne se sont pas échangés un seul mot. Une situation stressante comme le remarque le quotidien allemand et qui oblige Bernd Leno et l’entraîneur des gardiens Andy Köpke à devoir faire le lien entre les deux. Une source interne a même déclaré : « on a le sentiment que le sujet est désagréable de tous les côtés et tout heureux quand il n’est pas parlé. Après tout, Neuer et ter Stegen se sont assis ensemble vendredi matin à la même table du petit-déjeuner. » En conférence de presse, Manuel Neuer a toutefois tenu à montrer que sa relation avec Marc-André ter Stegen était cordiale : « j’espère que vous nous avez surveillés de près. Nous avons une bonne relation, il a bien joué contre l’Argentine, nous avons une bonne équipe. Il ne faut pas oublier Bernd Leno et Kevin Trapp. Il n’y a rien à signaler, il n’y a pas eu de conversation en profondeur. » Manuel Neuer a certes tenu son rôle en mettant en avant une unité mais il n’a pas occulté ce manque de discussions entre les différents partis par rapport à cette concurrence. Cela n’est pas forcément une bonne chose pour une sélection allemande qui tente de se relever d’un échec lors de la Coupe du monde 2018 (éliminé en phase de poules) et qui n’a pas besoin se créer un problème supplémentaire. Si la situation persiste, Joachim Löw sera forcément attendu au tournant.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10

A propos FootMercato Transferts

FootMercato Transferts
Foot Mercato est un site dédié à l'actualité du football. Retrouvez chaque jour les résultats des matchs de foot disputés dans tous les championnats européens : Ligue 1 - 2 Liga, Calcio... Analyse des équipes, commentaire des buts et scores, interview des joueurs et entraineurs de foot, c’est toute l'actualité du foot qui est décortiquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *