vendredi , décembre 6 2019

Atlético de Madrid : la terrible année de Diego Costa

Diego Costa termine l’année comme il l’a commencé, c’est-à-dire blessé. Gêné au pied gauche suite à un traumatisme subi quelques semaines plus tôt, il avait été opéré au Brésil en décembre 2018. Éloigné des terrains pendant 72 jours, il avait manqué 13 rencontres avant de retrouver la compétition le 16 février 2019 à l’occasion de la victoire au Rayo Vallecano (1-0, 32 minutes jouées). Après deux autres apparitions en février (face à la Juventus le 20 et face à Villarreal le 24), Diego Costa passait de nouveau par la case infirmerie. Touché à l’aine, il était absent une quinzaine de jours. Le temps pour lui de manquer trois rencontres avec les Colchoneros (Real Sociedad, Leganès et Juventus). De retour face à Bilbao le 16 mars dernier, l’attaquant espagnol pensait enfin être épargné par les blessures. Mais il allait avoir d’autres soucis. Titulaire face au FC Barcelone le 6 avril, il était expulsé très rapidement après avoir insulté l’arbitre Gil Manzano. Dans un état second, l’attaquant avait aussi tenu l’arbitre par le bras pour l’empêcher de lui mettre un carton jaune.

Diego Costa joue sa place en club et en sélection

Une attitude inadmissible qui lui a valu huit matches de suspension et qui a donc mis un terme à sa saison 2018-19. Mais ce n’était pas la fin des ennuis pour lui…En plus d’avoir à gérer des problèmes extra sportifs, puisqu’il était accusé par le fisc espagnol d’avoir dissimulé 1,1 million d’euros ; Diego Costa était en conflit ouvert avec son club, qui n’avait pas apprécié qu’il soit suspendu aussi longtemps.Il faut aussi ajouter que les Colchoneros avaient refusé de lui offrir une revalorisation salariale, alors qu’il perçoit un salaire de 10 millions d’euros nets par an dans la capitale espagnole. C’est dans ce contexte explosif qu’il a refusé de s’entraîner le 19 avril dernier. Malgré ce manque de professionnalisme, Diego Simeone avait toujours soutenu le joueur, indiquant même qu’il comptait sur lui pour la saison 2019-20. Et le coach argentin a eu gain de cause puisque Diego Costa est toujours là cette année. Titulaire en puissance au départ, il a peu à peu perdu sa place au profit du duo Morata-Correa.

Un duo qui va pouvoir continuer à sévir puisque Diego Costa (2 buts en 15 matches toutes compétitions confondues) est sur le flanc. En effet, l’Atlético a annoncé la nouvelle jeudi dernier. « L’avant-centre a été soumis à des tests radiologiques visant à évaluer l’inconfort cervical subi ces derniers jours. Le joueur souffre d’une hernie discale cervicale et sera examiné dans les prochains jours par des spécialistes en neurochirurgie afin d’établir le traitement définitif ». Kinésithérapeute du sport, Farman Bhatti nous en dit plus sur la blessure et sur le traitement à suivre dans le cas où Diego Costa ne soit pas opéré. « La hernie discale cervicale dite « molle » intéresse le sujet jeune, souvent suite à un traumatisme du rachis cervical (le coup du lapin, chute, etc.). Elle résulte d’une saillie de la partie centrale (nucleus) du disque intervertébral créant ainsi une inflammation voire une compression d’un rameau nerveux. Elle commence par une cervicalgie aiguë qui dure en général 8-15 jours, puis une phase cervico-scapulaire de 6-12 semaines (douleur du cou, des épaules voire des bras). Elle peut s’accompagner de déficit neurologique (fourmillements, perte de force musculaire…). Elle nécessite un traitement anti-inflammatoire et de repos les premiers jours. Commence ensuite la rééducation. Il faut 10-12 semaines pour une reprise efficace du sport selon le degré d’atteinte des tissus ».

21 matches joués en 2019

Diego Costa devrait être fixé cette semaine puisque l’Atlético lui a fait subir des examens supplémentaires ces derniers jours. Après cela, on en saura plus sur sa durée d’indisponibilité et si jamais il doit être opéré. « Selon l’intensité de la douleur, une opération chirurgicale peut être envisagée. Mais cela n’arrive que dans 20% des cas », nous précise Farman Bhatti. Il reste à savoir si cela sera celui de l’attaquant. Ce qui est certain c’est qu’il ne foulera plus les pelouses en 2019. Une année où il n’a joué que 21 rencontres au total (3 buts sur l’année, 138 jours blessés). Ce qui interpelle dans l’écurie madrilène. Premier soutien de Costa, Simeone serait agacé par les absences à répétition et le manque d’efficacité de son joueur. Selon AS, le technicien argentin aurait demandé à sa direction de recruter un joueur offensif durant le prochain mercato et n’oublierait pas Rodrigo (Valence), proche de s’engager cet été.

Un départ de Diego Costa, sous contrat jusqu’en 2021, pourrait aussi permette d’avancer sur ce dossier. Mais entre son rendement et sa blessure, cela paraît inimaginable de le voir partir cet hiver, bien que des clubs le suivent (Al-Rayyan). En revanche, les portes pourraient s’ouvrir cet été à un an de la fin de son bail. Dans une posture compliquée en club, l’attaquant né en 88 voit aussi la sélection s’éloigner. En effet, sa dernière cape avec la Roja remonte au 1er juillet 2018 face à la Russie lors de la Coupe du Monde. S’il a été convoqué depuis, notamment en septembre 2018 par Luis Enrique, il a été forfait. Cela fait donc 16 mois qu’il n’a plus évolué sous le maillot de la Roja. Sauf revirement de situation (et cela est encore possible), il ne devrait pas être dans la liste finale pour l’Euro 2020. À lui de faire en sorte que les années se suivent, mais ne se ressemblent pas !

A propos FootMercato Transferts

FootMercato Transferts
Foot Mercato est un site dédié à l'actualité du football. Retrouvez chaque jour les résultats des matchs de foot disputés dans tous les championnats européens : Ligue 1 - 2 Liga, Calcio... Analyse des équipes, commentaire des buts et scores, interview des joueurs et entraineurs de foot, c’est toute l'actualité du foot qui est décortiquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *