jeudi , février 20 2020

Cinq choses à savoir sur Renaud Emond, recrue offensive du FC Nantes

Il jouait en attaque avec Thomas Meunier !

En France, Renaud Emond retrouvera une vieille connaissance, en la personne de Thomas Meunier. Les deux hommes se connaissent sur le bout des doigts. Il faut dire qu’il y a quelques années, en équipes de jeunes, les deux compères – le premier davantage finisseur, le second plutôt remuant – affolaient les défenses du Plat pays à la pointe de l’attaque de l’Excelsior Virton. Le modeste club belge peut d’ailleurs se frotter les mains de l’arrivée de son ancien attaquant chez les Canaris car il percevra près de 200 000€ au titre des indemnités de formation (transfert estimé à 3 M€).

Meilleur buteur belge en 2018

La recrue nantaise n’est pas forcément un serial buteur, mais il reste un danger permanent pour les défenses adverses. Ainsi, sur l’année civile 2018, le natif d’Arlon avait terminé meilleur buteur belge en club toutes compétitions confondues. Avec 24 réalisations au compteur, l’ancien Standardman avait devancé Eden Hazard (21 buts, avec Chelsea) et Romelu Lukaku (19 pions, avec Manchester United), les deux têtes d’affiche des Diables Rouges, troisièmes du Mondial en Russie cette année-là. Excusez du peu !

La Ligue 1, son rêve

« Pour Renaud, c’était un rêve de jouer en Ligue 1 et on le savait ». Dans les colonnes de La Dernière Heure, le coach des Rouches Michel Preud’homme, ancienne gloire du football belge (58 sélections avec les Diables Rouges), a affirmé depuis le stage de préparation, en Espagne, à Marbella, que son désormais ancien protégé avait toujours désiré évoluer en France. C’est d’ailleurs ce que nous a confirmé un de ses proches. « Depuis qu’il joue au foot, Renaud a toujours voulu évoluer en France », nous a-t-on fait savoir. Le rêve est devenu réalité, avec, aussi, une belle progression salariale à la clé.

Tout proche de Rennes en 2018

Si les pensionnaires de La Beaujoire vont désormais profiter des talents de renard des surfaces, ce dernier aurait pu débarquer dans l’Hexagone bien avant. Le Stade Rennais était très intéressé par son profil. Selon nos informations, le club breton, à la recherche de munitions offensives, avait alors préféré porter son choix sur un certain Diafra Sakho. L’international sénégalais a depuis quitté le Roazhon Park, après résiliation de son bail et un bilan de 2 buts en 16 apparitions toutes compétitions confondues…

Exemplaire au Standard

Malgré 43 buts depuis son arrivée à l’été 2015, dont 37 depuis janvier 2018, Emond n’aura jamais vraiment fait l’unanimité chez les supporters à Sclessin. Toujours est-il que l’intéressé n’a jamais triché, se donnant à 100% pour ses couleurs à chacune de ses apparitions, foi de Michel Preud’homme. « C’est un joueur qui a tout donné pour le club, il a été exemplaire et à partir du moment où il y a une offre qui peut satisfaire toutes les parties, le club essaye de participer. C’est ce qui est arrivé. Je lui ai dit que son départ m’emmerdait mais que je ne pouvais pas lui dire non vu les possibilités qu’il avait déjà eues par le passé », a confié le technicien belge. Nantes sait donc à quoi s’attendre.

A propos FootMercato Transferts

FootMercato Transferts
Foot Mercato est un site dédié à l'actualité du football. Retrouvez chaque jour les résultats des matchs de foot disputés dans tous les championnats européens : Ligue 1 - 2 Liga, Calcio... Analyse des équipes, commentaire des buts et scores, interview des joueurs et entraineurs de foot, c’est toute l'actualité du foot qui est décortiquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *