lundi , juin 14 2021

Euro 2020 : ce qu’il faut savoir de la Hongrie

La suite après cette publicité

Au bout du suspense

On peut le dire, la Hongrie est une miraculée. Les Magyars ont en effet terminé à la quatrième place du groupe E, derrière la Croatie, le Pays de Galles et la Slovaquie. Avec quatre victoires (succès à domicile contre les Croates 2-0 et les Gallois 1-0) et quatre défaites au compteur, les Hongrois ont toutefois accroché un billet pour les demi-finales des play-offs. Sur un match sec, ils ont réussi à battre plutôt tranquillement la Bulgarie (1-3). En finale, à domicile, au stade Puskas, ils affrontaient l’Islande pour une place à l’Euro. Tout avait très mal commencé après l’ouverture du score de Gilfy Sigdursson (11e). Johan Berg Gudmonsson était à deux doigts d’enfoncer le clou en fin de match (87e). Mais un miracle se produisait. Loïc Nego, latéral français naturalisé hongrois, égalisait (88e) et voyait son partenaire Dominik Szoboszlai offrir une victoire inespérée aux siens (90e).

Les qualités et faiblesses de la sélection

L’année 2021 a plutôt bien commencé pour la Hongrie. Pour son rassemblement de mars, elle a tenu en échec la Pologne de Robert Lewandowski et Arkadiusz Milik à domicile (3-3) et obtenu deux larges succès en déplacement à Saint-Marin (0-3) et Andorre (1-4). Les Hongrois ont d’ailleurs travaillé une nouvelle organisation lors de ces trois rencontres comptant pour les éliminatoires du Mondial 2022 au Qatar : le 3-5-2. Derrière, ils s’appuient sur les deux cadres du RB Leipzig, le gardien Peter Gulasci et le défenseur Willy Orban.

Fidèles aux principes de leur sélectionneur italien, les Magyars s’attellent d’abord à bien défendre et à passer par les ailes, avec notamment l’ancien Nantais Loïc Nego, naturalisé en 2020 (8 sélections, 2 buts). Adam Nagy, révélé lors du dernier Euro en France, occupe un rôle central dans l’entrejeu. En l’absence de Dominik Szoboszlai, finalement forfait, il faudra trouver un élément qui apportera du liant à ce collectif parfois dur à manœuvrer, qui n’a plus perdu depuis septembre 2020. Le bat blesse en revanche en attaque, où, s’il est utile en point d’appui, Adam Szalai n’offre pas d’énormes garanties au plus haut niveau (70 capes, 23 réalisations) et n’a pas vraiment de complément ou de concurrent de choix.

Rossi, parole à la défense

En poste depuis juin 2018, Marco Rossi possède une solide expérience de par son passé de joueur. L’Italien, ancien défenseur central de métier, a notamment évolué à Brescia et à la Sampdoria dans les années 1990 avant de mettre un terme à sa carrière en 2000. Après avoir démarré au pays, officiant par exemple à la tête des U19 de l’Udinese ou à La Spezia, il s’est véritablement fait connaître lors de ses passages au Budapest Honved (2012-2014 puis 2015-2017), décrochant notamment le titre de champion national en 2017. Son bilan à la tête de la sélection est pour l’heure de 14 victoires, 4 nuls et 9 revers. Sous contrat jusqu’en juin 2025, il aura pour objectif de faire au moins aussi bien qu’en 2016, en France (huitième de finale).

Le Français Loïc Nego

Le match Hongrie-France du 15 juin, à Budapest qui sera à suivre en live sur Foot Mercato sera un rendez-vous forcément particulier pour Loïc Négo. Né à Paris, l’ancien pensionnaire du FC Nantes a été naturalisé hongrois il y a quelques mois. Passé par Ujpest puis Videoton (qui a plusieurs fois changé de noms), le latéral droit, très offensif, est désormais une valeur sûre du championnat local, brillant par sa réussite ces dernières saisons (203 matches, 31 réalisations). L’ex-international U20 tricolore (15 sélections) a notamment été élu meilleur joueur d’OTP Bank Liga. Son but égalisateur lors de la finale des play-offs face à l’Islande reste encore dans toutes les mémoires.

Le onze type :

La liste des 26 :

Gardiens : Ádám Bogdán (Ferencváros TC), Dénes Dibusz (Ferencváros TC), Péter Gulácsi (RB Leipzig, ALL), ;

Défenseurs : Bendegúz Bolla (MOL Fehérvár FC), Endre Botka (Ferencváros TC), Attila Fiola (MOL Fehérvár FC), Ákos Kecskés (Lugano FC, SUI), Ádám Lang (Omonoia Nicosie, CHY), Gergő Lovrencsics (Ferencváros TC), Willi Orbán (RB Leipzig, ALL), Attila Szalai (Fenerbahçe, TUR) ;

Milieux : Tamás Cseri (Mezőkövesd), Dániel Gazdag (Budapest Honvéd FC), Filip Holender (FK Partizan, SER), László Kleinheisler (NK Osijek, CRO), Ádám Nagy (Bristol City, ANG), Loïc Nego (MOL Fehérvár FC), Ándras Schäfer (Dunajská Streda, SLQ), Dávid Sigér (Ferencváros TC) ;

Attaquants : János Hahn (Paks), Nemanja Nikolić (MOL Fehérvár FC), Roland Sallai (SC Fribourg, ALL), Szabolcs Schön (FC Dallas, USA), Ádám Szalai (FSV Mayence, ALL), Kevin Varga (Kasımpaşa SK, TUR), Roland Varga (MTK Budapest).

A propos FootMercato Transferts

Foot Mercato est un site dédié à l'actualité du football. Retrouvez chaque jour les résultats des matchs de foot disputés dans tous les championnats européens : Ligue 1 - 2 Liga, Calcio... Analyse des équipes, commentaire des buts et scores, interview des joueurs et entraineurs de foot, c’est toute l'actualité du foot qui est décortiquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *