lundi , janvier 27 2020

Euro Espoirs : ces joueurs qui sont attendus au tournant

Groupe A

Italie : Nicolo Barella

La Squadra Azzurra a décidé de sortir l’armada pour l’Euro Espoirs. Sandro Tonali, Moïse Kean et Nicolo Zaniolo font partie des têtes d’affiche de la Nazionale au même titre que Nicolo Barella. Le milieu relayeur a réussi un véritable tour de force en s’affirmant dès ses premières capes. Des prestations satisfaisantes qui lui ont permis de s’installer aux côtés de Jorginho et Marco Verratti au cœur du jeu. Joueur de Cagliari, le milieu de 22 ans devrait changer d’air cet été et l’Inter Milan est notamment sur les rangs.

Espagne : Mikel Oyarzabal

Après avoir confirmé cette saison un peu plus avec la Real Sociedad (13 buts en 37 matches de Liga), l’ailier gauche devra assumer le statut de leader. Avec Fabian Ruiz du Napoli et Dani Ceballos du Real Madrid, il sera l’une des têtes d’affiche de l’Espagne. Un pays qui performe régulièrement à ce niveau de compétition. Il s’avance en tout cas en pleine confiance puisqu’il a marqué son premier but avec l’équipe A de la Roja contre la Suède tout récemment. Face à des adversaires de sa génération, il est donc attendu au tournant et pourrait profiter de cette exposition pour viser plus haut.

Pologne : Sebastian Szymanski

Si l’équipe U20 a déçu sur ses terres lors de la dernière Coupe du monde avec une sortie de route dès les huitièmes de finale, la Pologne nourrit de gros espoirs avec les espoirs. Outre Dawid Kownacki qui reste sur une belle fin de saison avec le Fortuna Düsseldorf, Sebastian Szymanski aura son mot à dire. Milieu offensif polyvalent pouvant évoluer un cran plus bas ou sur les ailes, il devrait faire parler sa technique lors de cette compétition. Doté d’un excellent pied gauche, il a distillé près de 7 caviars en 34 matches cette saison. Suffisant pour convaincre le Dinamo Moscou de miser sur lui pour le prochain exercice.

Belgique : Dodi Ludebakio

Dodi Ludebakio a animé le dernier exercice de Bundesliga. Aussi bien en pointe de l’attaque que sur l’aile droite, le joueur prêté par Watford au Fortuna Düsseldorf a impressionné son monde avec pas moins de 14 buts en 34 matches cette saison. Passé par la sélection de la République Démocratique du Congo, le natif de Asse a décidé finalement de revenir sur son choix et représente l’équipe espoir de la Belgique. L’occasion parfaite pour lui de montrer ses qualités et de mener les Diables Rouges.

Groupe B

Danemark : Andreas Skov Olsen

Robert Skov et Andreas Skov Olsen ont été les deux sensations du dernier championnat danois avec pas moins de 49 buts à eux deux. Plus jeune, le dernier cité peut néanmoins se targuer d’avoir connu sa première vraie saison au niveau professionnel. Ailier droit très technique, Andreas Skov Olsen a porté sur ses épaules son club de Nordsjaelland pendant l’ensemble de la saison. Adroit devant les buts, altruiste et doté d’une belle frappe de balle, il plaît à de nombreuses équipes à l’image de Lille et de l’Olympique Lyonnais. Un bon tournoi devrait lui servir de tremplin vers un championnat plus prestigieux.

Allemagne : Florian Neuhaus

Si Jadon Sancho et Luka Jovic ont été les grandes sensations de la dernière saison de Bundesliga, Florian Neuhaus a été assez impressionnant lui aussi. Milieu de terrain du Borussia Mönchengladbach, il s’est parfaitement intégré au cœur du jeu et a été l’un des hommes forts des Fohlen. Auteur de 3 buts, mais surtout de 8 passes décisives en 32 matches, le joueur de 22 ans a su s’imposer malgré une grande concurrence à son poste. Milieu de terrain très technique, il sera l’un des visages de la génération allemande lors de ce tournoi.

Autriche : Hannes Wolf

Double buteur contre la France en préparation, Hannes Wolf a montré qu’il avait les crocs avant cet Euro Espoir. Il faut dire que le milieu offensif du Red Bull Salzbourg reste sur une saison accompli à tout point de vue. Leader offensif de la formation autrichienne, il a inscrit 11 buts et a délivré 11 passes décisives en 40 matches. Des statistiques élevées pour le joueur qui a remporté le championnat et la Coupe d’Autriche. Désormais, il va devoir s’exprimer avec une sélection qui aura son mot à dire. Puis quoi de mieux que de décrocher un titre avant de partir pour le RB Leipzig.

Serbie : Luka Jovic

Recruté par le Real Madrid pour la bagatelle de 60 millions d’euros, l’attaquant de 21 ans sera particulièrement scruté. Auteur d’une saison pleine avec l’Eintracht Francfort où il a inscrit 27 buts en 48 matches, il est loin d’être étranger à l’épopée européenne des Adler (demi-finale de la Ligue Europa). Appelé en juin avec l’équipe première pour des matches qualifications pour l’Euro 2020, le natif de Bijeljina va cette fois porter le maillot de l’équipe espoir où il sera incontournable. Pouvant compter sur des joueurs comme Nemanja Radonjic et Andrija Zivkovic, il aura les moyens de s’illustrer. Il a déjà mis 7 buts en 14 matches avec la sélection U21.

Groupe C

Roumanie : Florinel Coman

Avec notamment Dennis Man et Florinel Coman, la jeunesse étoilée du Steaua Bucarest sera bien représentée lors de cet Euro Espoir. Le dernier cité reste sur une saison pleine où il aura inscrit la bagatelle de 12 buts en 38 journées. Présent au niveau espoir depuis ses 18 ans, il est un véritable modèle de précocité, si bien que son club a fixé sa clause libératoire à 100 millions d’euros. Cette exposition pourrait lui être bénéfique, en tout cas le droitier tentera de faire parler sa vitesse et sa percussion.

France : Houssem Aouar

Très dense, l’équipe de France Espoirs s’est notamment passée des services d’Abdou Diallo, Nordi Mukiele, Maxime Lopez ou encore Allan Saint-Maximin. Ce n’est pas le cas d’Houssem Aouar qui sera l’une des têtes d’affiche des Bleus. Malgré un exercice contrasté avec l’Olympique Lyonnais, le milieu de terrain de 20 ans est déjà une valeur sûre à son poste et tape à la porte de l’équipe de France. Avec Jonathan Ikoné, il devra dicter le tempo des Tricolores. Expérimenté avec des matches de Ligue des Champions et de Ligue Europa au compteur, il saura sans trop de doutes se mettre au niveau sur le plan de l’intensité.

Croatie : Josip Brekalo

Déjà installé en sélection A, Josip Brekalo a décidé de descendre à l’étage inférieur pour mener les U21 de la Croatie. L’ailier de 20 ans aura déjà beaucoup de pression puisqu’il représente la relève de sa sélection. Le joueur du VfL Wolfsbourg a déjà connu six capes où il a eu un impact probant dans le jeu. Provoquant sur l’aile gauche ou droite selon le choix de son entraîneur, il a été influent avec son club malgré un statut de joker de luxe. Son seul défaut reste pour le moment sur le plan statistique avec seulement 3 buts et 4 passes décisives en 27 matches cette saison.

Angleterre : James Maddison

L’Angleterre dispose de nombreux talents dans son équipe et James Maddison ne déroge pas à la règle. Le milieu offensif capable d’évoluer en attaquant de soutien s’est montré à son aise avec Leicester avec pas moins de 7 buts et 7 offrandes en 36 matches de Premier League. Âgé de 22 ans, le natif de Coventry aura logiquement un statut de leader à assumer et devra se présenter en porte-drapeau de la relève des Three Lions. Appelé en équipe première, il n’a pas honoré encore de sélection, mais cela ne saurait tarder. Surtout en cas d’Euro Espoirs réussi.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10

A propos FootMercato Transferts

FootMercato Transferts
Foot Mercato est un site dédié à l'actualité du football. Retrouvez chaque jour les résultats des matchs de foot disputés dans tous les championnats européens : Ligue 1 - 2 Liga, Calcio... Analyse des équipes, commentaire des buts et scores, interview des joueurs et entraineurs de foot, c’est toute l'actualité du foot qui est décortiquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *