dimanche , décembre 8 2019

Ligue 1 : l’OM l’emporte à Angers et conforte sa place de dauphin du PSG

Une fois n’est pas coutume, une journée de Ligue 1 se jouait en ce milieu de semaine. Au Stade Raymond-Kopa, pour cette seizième journée du championnat hexagonal, nous avions droit à un choc au sommet du classement puisque le SCO Angers, troisième, recevait l’Olympique de Marseille, deuxième à cinq points du Paris Saint-Germain. Stéphane Moulin devait faire sans Ibrahim Cissé, Stéphane Bahoken, Farid El Melali, Wilfried Kanga et Casimir Ninga, tous blessés. André Villas-Boas, lui, ne pouvait toujours pas compter sur Florian Thauvin, dont le retour est attendu en janvier, mais récupérait Alvaro Gonzalez après sa suspension de deux matches. Le Portugais reconduisait d’ailleurs le même onze que celui qui avait vaincu Brest vendredi dernier (2-1).

Une rencontre qui s’annonçait plutôt difficile pour les Marseillais tant les joueurs de Stéphane Moulin semblent à l’aise cette saison. D’ailleurs la physionomie de la première période montrait bien cela. Les Angevins avaient la possession la grande majorité du temps (72%) et Pierrick Capelle butait sur un excellent Mandanda qui se détendait bien sur la tête du milieu de terrain (15e). Juste avant, le portier international français s’était aussi montré très concentré sur un coup-franc lointain, détourné par Payet, de Rachid Alioui (12e). Mais l’OM allait montrer son expérience. Sur un coup franc très rapidement joué, Dimitri Payet envoyait sur orbite Morgan Sanson qui croisait sa frappe pour battre Butelle (0-1, 17e).

Une deuxième période sans saveur

Angers intensifiait son emprise sur la rencontre, mais les Marseillais contraient et Rongier (28e) et Benedetto (35e) allaient frapper au but sans succès. En fin de première mi-temps, sur une autre incursion dans la surface, Hiroki Sakai était frôlé par Romain Thomas et l’arbitre désignait le point de penalty. Dimitri Payet le transformait et donnait de l’air à l’OM (0-2, 41e). À la pause, l’OM était plutôt heureux. Au retour des vestiaires, Hiroki Sakai, en difficulté physique suite au penalty, était sorti et Maxime Lopez faisait son entrée pour sa centième en Ligue 1. La première occasion, comme prévu, a été pour Angers. Toutefois, Pierrick Capelle, encore lui, trouvait Boubacar Kamara sur sa route (56e). Six minutes plus tard, Dario Benedetto était lancé dans la profondeur, seul au but, par Morgan Sanson, mais l’Argentin voyait Baptiste Santamaria bien revenir en taclant (62e).

Dans la foulée, André Villas-Boas sortait l’ancien de Boca pour faire rentrer Alvaro Gonzalez. Le trio offensif de l’OM était donc composé de Maxime Lopez, Dimitri Payet et Morgan Sanson. Boubacar Kamara, lui, venait épauler dans l’entrejeu Kevin Strootman et Valentin Rongier. Stéphane Moulin faisait sortir un milieu de terrain, Thomas Mangani, pour faire rentrer Mateo Pavlović (un défenseur) pour le mettre en pointe et le faire dévier de nombreux ballons (71e). Mais les occasions se faisaient quand même rares et le dernier tir angevin datait du quart d’heure de jeu. Il ne se passait plus grand-chose et André Villas-Boas décidait de faire rentrer Nemanja Radonjic, auteur de deux buts sur les deux derniers matches (79e). Sur un contre, le Serbe servait merveilleusement Morgan Sanson qui frappait finalement à côté (84e). Presque dans la foulée, Jordan Amavi envoyait un joli centre, mais NR7 envoyait le ballon dans les tribunes (86e). Avec cette cinquième victoire consécutive, l’OM prend de l’avance pour la seconde position et peut voir ses concurrents s’affronter tranquillement.

Retrouvez le film du match sur notre live commenté.

A propos FootMercato Transferts

FootMercato Transferts
Foot Mercato est un site dédié à l'actualité du football. Retrouvez chaque jour les résultats des matchs de foot disputés dans tous les championnats européens : Ligue 1 - 2 Liga, Calcio... Analyse des équipes, commentaire des buts et scores, interview des joueurs et entraineurs de foot, c’est toute l'actualité du foot qui est décortiquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *