jeudi , février 20 2020

Premier League : les chiffres qui illustrent les déboires de Manchester City

Pep Guardiola avait la tête des mauvais jours hier soir au Molineux Stadium (défaite 3-2). Il doit encore se demander comment son équipe a pu lâcher prise dans les derniers instants, alors qu’elle avait encore un avantage de deux buts juste avant l’heure de jeu. C’est la première fois depuis le 7 avril 2018 que le City de Guardiola se fait retourner après une telle avance (contre Manchester United 3-2). C’est probablement les derniers et maigres espoirs de titre qui se sont évanouis dans le ciel de Wolverhampton lors de cette 19e journée de Premier League. Le champion en titre possède désormais un immense retard de 14 points sur un inarrêtable Liverpool. L’erreur d’Ederson en début de rencontre aura coûté cher…

Expulsé dès la 12e minute, le portier brésilien doit s’en vouloir. Il a précipité la défaite des siens, épuisés d’avoir couru à un de moins toute la rencontre. Réduits à dix, les hommes de Pep Guardiola ont décidé de procéder en 5-3-1 après la pause (avec l’entrée en jeu du jeune Eric Garcia à la place de Mahrez), laissant le ballon aux Wolves. Ils n’ont d’ailleurs eu la possession du cuir que 37,8% du temps dans cette rencontre. C’est le pire total de Guardiola depuis son arrivée en Angleterre en 2016. Statistique encore plus frappante, une équipe sous les ordres du Catalan n’était jamais descendue aussi bas dans ce chiffre.

Les mauvaises statistiques s’enchaînent

Les Citizens n’ont pas réussi hier à stopper l’ouragan Wolverhampton. La faute à un Adama Traoré dans un grand soir notamment, qui a lancé la révolte sur le premier but, sonné Mendy sur le second et réalisé globalement une magnifique prestation. City a encaissé trois buts en 35 minutes hier soir. L’absence d’Aymeric Laporte se fait sentir. La défense est aux abois avec déjà 23 buts dans la musette depuis le début de la saison après 19 matches en Premier League. C’est tout simplement autant que l’exercice précédent après… 38 journées.

Vainqueur 2-0 à l’Etihad Stadium en octobre dernier, Wolverhampton aura battu Manchester City deux fois cette saison, une première en Premier League depuis la saison 1960/1961. Nuno Espirito Santo lui est en train de devenir la bête noire de Guardiola. En 5 duels entre les deux hommes, l’ancien du Barça n’a remporté qu’une seule victoire, pour deux nuls et deux défaites. C’est tout simplement le pire ratio pour le technicien espagnol face à un confrère. Avec 38 points à ce niveau du championnat, c’est aussi le plus mauvais départ de Manchester City en Premier League sous les ordres du coach. Il faut désormais revoir les objectifs prévient-il. « L’avantage de Liverpool est trop grand, il n’est pas réaliste de penser à eux. Nous devons maintenant penser à Leicester et récupérer la deuxième place. »

A propos FootMercato Transferts

FootMercato Transferts
Foot Mercato est un site dédié à l'actualité du football. Retrouvez chaque jour les résultats des matchs de foot disputés dans tous les championnats européens : Ligue 1 - 2 Liga, Calcio... Analyse des équipes, commentaire des buts et scores, interview des joueurs et entraineurs de foot, c’est toute l'actualité du foot qui est décortiquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *