jeudi , février 20 2020

PSG – Amiens : les notes du match

A l’occasion de la dix-neuvième journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain recevait Amiens au Parc des Princes. Large vainqueur de l’AS Saint-Etienne dimanche dernier (4-0), le champion de France souhaitait conforter sa place de leader. Côté amiénois, on espérait limiter la casse en ramenant au moins un point de ce déplacement périlleux. Pour son dernier onze de l’année, Thomas Tuchel alignait un 4-4-2 et titularisait ses quatre fantastiques Neymar, Di Maria, Icardi, Mbappé. Luka Elsner optait pour un 4-3-3 ambitieux avec le trio Mendoza, Konaté, Diabaté en attaque.

Dès la 2ème minute, le PSG se procurait une première opportunité. Sur la droite, Meunier distillait un bon centre pour Icardi dont la tête ne trouvait pas le cadre. Le Paris SG ouvrait rapidement le score. Icardi remisait sur Neymar qui lançait dans la profondeur Mbappé. Le champion du monde d’un petit piqué trompait Gurtner (1-0, 10e) pour son dixième but de la saison en Ligue 1. Idéalement lancé, Paris maintenait la pression sur les buts picards. Suite à une superbe transversale de Neymar, Di Maria seul devant Gurtner manquait son lob (15e). Sept minutes plus tard, Meunier prenait son couloir droit et voyait son centre mal négocié par Dibassy.

Le festival des quatre fantastiques

Le cuir revenait sur Mbappé dont la frappe à bout portant était repoussée par Gurtner (22e). Le PSG qui maîtrisait les événements, se procurait une nouvelle occasion avec Neymar. Le numéro dix parisien s’infiltrait dans la défense et décochait une frappe bien captée par Gurtner (28e). Deux minutes plus tard, Neymar décalait sur la gauche Bernat dont le centre était repoussé par Gurtner. Le ballon revenait sur Di Maria qui voyait sa tentative repoussée par le portier amiénois. Le cuir revenait sur Paredes dont la frappe enroulée était sortie par Gurtner. Neymar qui avait bien suivi butait à nouveau sur le dernier rempart amiénois (31e). Juste avant la pause, Icardi alertait Neymar qui lançait en profondeur Mbappé qui crochetait Gurtner mais ne pouvait conclure grâce au retour d’Aleesami (43e). Au retour des vestiaires, le PSG réalisait le break. Lancé par Di Maria, Icardi effaçait son adversaire avec un doublé contact et servait sur un plateau Neymar qui propulsait le ballon au fond des filets (2-0, 46e). Le génie brésilien inscrivait son huitième but de la saison.

Sonné, Amiens montrait enfin le bout de son nez sur une frappe de Mendoza bien captée par Navas (50e). Trois minutes plus tard, Dibassy à la réception d’un coup-franc de Mendoza déviait le ballon qui heurtait la transversale. A l’heure de jeu, les hommes de Thomas Tuchel se procuraient une nouvelle occasion. Verratti distillait un excellent ballon à Mbappé dont la tête était repoussée par Gurtner. Le festival parisien se poursuivait. Neymar d’une superbe transversale alertait Di Maria qui lançait Mbappé. L’attaquant parisien d’une frappe instantanée ajustait Gurtner (3-0, 65e). Amiens ne rendait pas les armes et réduisait le score. Sur la gauche, Diabaté débordait et centrait pour Mendoza dont la reprise de l’intérieur du pied trompait Navas (3-1, 70e). Cinq minutes plus tard, Di Maria à la baguette distillait un bon centre pour Bernat dont la tête passait au-dessus (75e). Le PSG parachevait son succès avec Mauro Icardi. Décalé par Neymar sur la gauche, Bernat centrait pour l’attaquant argentin qui d’un tacle rageur trompait Gurtner (4-1, 84e). Le buteur inscrivait son neuvième but de la saison. Grâce à son quinzième succès en Ligue 1, le PSG conservait sept points d’avance sur l’OM. 

Retrouvez le film du match sur notre live commenté.

L’homme du match : Mbappé (8,5) : sur sa première opportunité du match, l’attaquant parisien ouvre le score. Bien lancé par Neymar, son petit piqué ne laisse aucune chance à Gurtner (1-0, 10e). Toujours aussi dangereux dans ses prises de balles, il a semé la zizanie dans la défense amiénoise. Le champion du monde ne profite pas d’une boulette de Dibassy pour s’offrir un doublé (22e). L’attaquant parisien bien lancé par Neymar ne pouvait conclure juste avant la pause (43e). Intenable, l’ancien Monégasque a donné le tournis aux défenseurs. Bien servi par Verratti, sa tête est repoussée miraculeusement par Gurtner (60e). Il profite d’un très bon service de Di Maria pour ajuster Gurtner d’une frappe soudaine (3-0, 65e). Une fin d’année 2019 canon.

PSG

- Navas (6) : le portier costaricien a passé un premier acte tranquille. Au retour des vestiaires, il capte bien une frappe de Mendoza (50e) avant d’être décisif sur une déviation de Dibassy qu’il effleure du bout des doigts (53e). L’ancien Madrilène ne peut rien faire sur la réduction du score de Mendoza (3-1, 70e).

- Meunier (5,5) : le latéral belge n’a pas mis longtemps à se distinguer. Dès la 2ème, son centre aurait pu profiter à Icardi. Plutôt enjambe, le Diable Rouge n’a pas hésité à participer aux phases offensives. Son centre mal négocié par Dibassy a offert une opportunité à Mbappé (22e). Il laisse Di Maria à l’abandon sur le centre de Diabaté qui amène le but de Mendoza (3-1, 70e).

- Thiago Silva (6) : le capitaine parisien n’a pas été mis en difficulté dans le premier acte. Il a bien replacé ses partenaires et s’est appliqué dans la relance. Très sollicité, il s’est évertué à jouer juste. C’est le Parisien qui a touché le plus de ballons dans le premier acte (54). Le défenseur auriverde doit quitter prématurément les siens sur blessure. Remplacé à la 57e par Kehrer qui a effectué une entrée plutôt discrète

- Diallo (non noté) : difficile de juger la prestation de l’intéressé sorti sur blessure à la 20e. Remplacé à la 21e par Verratti (5,5) qui a fait apprécier sa qualité de passe mais a semblé émoussé physiquement. Sa superbe transversale permet à Mbappé de se procurer une belle opportunité (60e). Plus discret qu’à l’accoutumée, le Petit Hibou n’a pas eu son influence habituelle sur le jeu parisien.

- Bernat (6,5) : comme à son habitude, le défenseur espagnol n’a pas lésiné sur les efforts. Toujours aussi présent offensivement, son centre a semé la zizanie dans la défense picarde (31e). Moins en vue dans le second acte, où il a laissé l’initiative à Mbappé dans son couloir. Sur l’une de ses rares montées, le latéral ibérique manque sa tête sur un centre de Di Maria (75e). Son centre parfait permet à Icardi d’inscrire le quatrième but parisien (84e).

- Marquinhos (6) : le numéro cinq parisien a démarré la rencontre dans l’entrejeu avant de reculer en charnière centrale suite à la blessure de Diallo. Très sérieux, il n’a pas hésité à évoluer haut sur le terrain. Toujours costaud dans les duels, le défenseur central brésilien reste difficile à manœuvrer. Ses interventions ont toujours été judicieuses. Un match sérieux et appliqué.

- Paredes (6) : intéressant depuis plusieurs matchs, le milieu argentin semble avoir trouvé son rythme de croisière. Sa frappe enroulée est bien repoussée par Gurtner (31e). Premier relanceur de son équipe, il privilégie toujours le jeu simple dans ses transmissions. Sans être forcément élégant dans son jeu, l’ancien joueur du Zenit reste discipliné et propre.

- Di Maria (7,5) : toujours aussi actif sur le front de l’attaque parisienne, El Fideo a manqué l’immanquable sur une superbe transversale de Neymar (15e). Dans tous les bons coups, l’ailier parisien voyait sa frappe repoussée par Gurtner (31e). Impliqué sur le deuxième but parisien avec sa superbe passe pour Icardi (46e). Passeur décisif sur le troisième but où son décalage permet à Mbappé d’être en bonne position pour marquer (65e). Sa qualité de centre reste impressionnante, comme sur son ballon donné à Bernat (75e).

- Neymar (8) : passeur décisif sur le but de Mbappé (10e), le numéro dix brésilien prouve que sa complémentarité avec son partenaire est excellente. Sa superbe transversale aurait pu profiter à Di Maria (15e). Très disponible ce soir, l’ancien Barcelonais se procurait une action tout seul mais sa frappe était bien captée par Gurtner (29e). Très précis dans ses transmissions, l’international brésilien lançait Mbappé mais le numéro sept ne pouvait conclure (43e). L’international auriverde a participé à la fête en marquant son huitième but en Ligue 1. Idéalement servi par Icardi, il n’a pas raté l’offrande (2-0, 46e). A l’origine du troisième but avec une superbe transversale pour Di Maria (65e). Impliqué dans les tâches défensives, il a récupéré onze ballons. L’intéressé décale Bernat sur le quatrième but marqué par Icardi (84e).

- Mbappé (8,5) : voir ci-dessus.

- Icardi (7,5) : l’attaquant argentin a bénéficié d’une première opportunité rapidement sur un centre de Meunier. Mais sa tête n’a pas attrapé le cadre (2e). A l’origine du premier but de Mbappé avec une remise astucieuse pour Neymar. Son double contact sur Dibassy lui permet d’offrir un caviar à Neymar sur le deuxième but parisien (46e). Toujours bien placé dans la surface, il convertit le centre de Bernat d’un reprise rageuse (84e).

Amiens

- Gurtner (6) : le gardien picard a sauvé les meubles en première mi-temps. S’il ne peut pas grand-chose sur le premier but de Mbappé, il s’est interposé par quatre fois devant, Neymar, Di Maria, Paredes et Icardi avec une succession de parades déterminantes (31e). Il s’impose encore devant Mbappé (45e). Il ne peut pas tout sauver et ne peut rien sur les buts de Neymar et le doublé de Mbappé, ni sur celui d’Icardi.

- Calabresi (3) : avec Mbappé dans son couloir face à lui, il a énormément souffert de la vitesse de l’attaquant parisien. Souvent en retard, le latéral droit a connu beaucoup de difficultés défensivement même s’il a essayé de compenser avec quelques montées intéressantes. Il aurait clairement pu mieux gérer certaines situations s’il avait anticipé un peu plus.

- Dibassy (4) : une gestion incompréhensible de la profondeur sur le premier but de Mbappé. Positionné presque dans le camp parisien, lui comme son compère de la charnière centrale se fait totalement prendre à revers. Mieux par la suite où il s’est parfois sacrifié pour sauver les siens. Pas mérité au vu de sa prestation.

- Lefort (3) : pas une soirée pour lui. Le défenseur a connu des grosses difficultés à contenir Neymar, Mbappé & co… Sur le premier but parisien, il laisse beaucoup trop d’espaces dans son dos, ce qui profite largement à Mbappé. Pas mieux par la suite, où il a continué de couler.

- Aleesami (5) : de l’envie de passer côté gauche et d’apporter des solutions offensivement. Sûr défensivement, il a plutôt bien bloqué Di Maria qui a démarré ses actions plus bas afin d’éviter de se retrouver en un contre un face à lui. Il a continué par la suite à presser l’Argentin et l’a obligé à repiquer dans l’axe. Impliqué sur le but de Mendoza.

- Zungu (3,5) : de l’envie et des bonnes intentions mais qui n’ont pas duré. Lui aussi à pris l’eau au milieu et n’a pu que constater les dégâts. Il y a bien eu cette récupération dans les pieds de Mbappé (34e), ou cette tête non cadrée mais c’est à peu tout à retenir de son match.

- Monconduit (4,5) : toujours l’Amiénois le plus fiable au milieu. Dans le combat et dans l’envie de ne pas rendre les armes trop tôt, il s’est démené pour empêcher les Parisiens de progresser. Difficile pourtant de résister avec les vagues successives des Parisiens qui ne cessent de provoquer. Remplacé par Aokolo (82e).

- Gnahoré (3) : un match où il n’aura pas vu le jour ou presque. Il a surtout vu les Parisiens lui marcher dessus sans répit. Pas dans son assiette, il a été un simple spectateur plus qu’un acteur. Il sort logiquement après l’heure de jeu. Remplacé par Blin (64e).

- Mendoza (6) : virevoltant offensivement, le Colombien a été appliqué dans le repli défensif. Tout proche de réduire le score sur un coup-franc vicieux mais Navas détourne du bout des gants. L’attaquant n’a pas renoncé et a réussir à inscrire un but au Parc en reprenant victorieusement un centre de Diabaté.

- Konaté (4) : peu de ballons à jouer mais un jeu en pivot intéressant. Un peu esseulé, l’attaquant a bien tenté de peser sur la défense parisienne mais celle-ci ne lui a pas laissé beaucoup d’espaces pour s’exprimer. Peu en vue, une soirée difficile.

- Diabaté (5,5) : tout en percussion et en mouvement, il a été un danger constant pour la défense parisienne alors qu’elle n’a pas été mise plus que ça en danger. Mais le joueur prêté par Leicester n’a pas été impressionné, loin de là. Il a joué son va-tout et permet même à son équipe de revenir au score avec un excellent service pour Mendoza. Remplacé par Cornette (72e).

A propos FootMercato Transferts

FootMercato Transferts
Foot Mercato est un site dédié à l'actualité du football. Retrouvez chaque jour les résultats des matchs de foot disputés dans tous les championnats européens : Ligue 1 - 2 Liga, Calcio... Analyse des équipes, commentaire des buts et scores, interview des joueurs et entraineurs de foot, c’est toute l'actualité du foot qui est décortiquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *