mercredi , février 19 2020

PSG : le spectre des blessures refait surface

Au Paris Saint-Germain, parler du Borussia Dortmund n’est pas d’actualité. Et quand les journalistes abordent le sujet avec Thomas Tuchel en conférence de presse, l’entraîneur allemand aime le rappeler. « Ici, on ne parle pas de Dortmund. On parle de Lille, de Pau et de Lorient. Ce n’est peut-être pas bien pour vous, mais c’est la réalité ». Sortis de la Ligue des Champions dès les huitièmes de finale ces trois dernières années, le PSG refuse donc de s’attarder sur ce rendez-vous important devant les médias.

Mais en interne, Tuchel mène un combat pour que son groupe soit au complet et en forme pour le match aller programmé le 18 février. Une bataille qui prend des allures de casse-tête pour l’Allemand en raison du calendrier infernal. Avant le match contre Lille, Tuchel avait d’ailleurs indiqué qu’il était presque impossible de voir aucun joueur se blesser durant cet enchaînement de match. Des propos vérifiés par la blessure de Marquinhos qui va tenir le Brésilien éloigné des terrains durant trois semaines. Un coup dur pour Tuchel puisque « Marqui » est l’un de ses titulaires inamovibles. Dès lors, il est facile de constater que le spectre de la cascade de blessure influence la gestion du coach parisien.

Le calendrier du Borussia Dortmund moins chargé

Hier, face au LOSC, l’Allemand n’a ainsi pas hésité à sortir Thiago Silva dès la mi-temps. Idem pour Abdou Diallo. Mais pas de quoi s’inquiéter visiblement. « Thiago a essayé de jouer avec sa douleur au pubis, mais ce n’était pas très confortable pour lui. C’est pour ça qu’on l’a fait sortir à la mi-temps. Il a eu mal au pubis donc il est sorti. Mais bon, je pense que ce n’est pas trop grave. Quant à Diallo, ce n’est pas une blessure, mais juste des crampes. Il a perdu trois fois le ballon et cela a été assez dangereux. Il était préférable pour lui aussi de sortir », a déclaré le coach allemand en conférence de presse.

Ne prendre aucun risque, la ligne de conduite du PSG se comprend parfaitement. Car depuis le début de l’année 2020, les Rouge et Bleu n’ont pas vraiment le même rythme de croisière que leurs homologues allemands. D’ici le 18 février, le BVB aura l’avantage de jouer un match en moins (Union Berlin, Werder Brême, Bayer Leverkusen, Eintracht Francfort) que le PSG (Pau, Montpellier, Nantes, Lyon, Amiens). Enfin, depuis le 1er janvier, Paris a déjà 7 rencontres jouées au compteur quand Dortmund n’en a disputé que deux.

A propos FootMercato Transferts

FootMercato Transferts
Foot Mercato est un site dédié à l'actualité du football. Retrouvez chaque jour les résultats des matchs de foot disputés dans tous les championnats européens : Ligue 1 - 2 Liga, Calcio... Analyse des équipes, commentaire des buts et scores, interview des joueurs et entraineurs de foot, c’est toute l'actualité du foot qui est décortiquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *