vendredi , février 21 2020

PSG : quel visage pour le Trophée des Champions ?

Deuxième année pour Thomas Tuchel au Paris Saint-Germain et deuxième préparation estivale à gérer, totalement différente de la première qu’il avait connue. En effet, l’an passé, l’entraîneur allemand avait récupéré un groupe amputé de ses internationaux en raison de la Coupe du Monde 2018. Adrien Rabiot, Layvin Kurzawa ou encore Lassana Diarra faisaient partie des rares habitués de l’équipe première à avoir fait l’intégralité de la tournée à Singapour. Cet été, après deux matches initiaux en Allemagne face à Dresde puis Nuremberg, le PSG s’est envolé pour la Chine, pour marier préparation physique, matches amicaux et obligations commerciales. Entre présentation des maillots, apparitions médiatiques pour satisfaire les sponsors et autres activités annexes, le PSG a pu disputer deux rencontres, face à l’Inter Milan (1-1, défaite aux tirs au but) puis à Sydney (victoire 3-0). Et cette fois-ci, Tuchel pouvait compter sur un groupe de joueurs professionnels bien plus fourni, avec Mbappé, Verratti, les recrues Herrera et Sarabia, Kehrer et autres Areola, Bernat, Kurzawa ou encore Meunier en plus du revenant Jesé.

Plus facile dès lors de concevoir à quoi ressemblera le visage du PSG lors du Trophée des Champions qui se disputera à Shenzhen face au Stade Rennais, qui est arrivé ce mercredi en Chine. D’autant que les plans de Tuchel sont apparus de manière assez claire. Le coach a privilégié le plus souvent un schéma en 4-4-2, prémices d’une association entre Kylian Mbappé et Edinson Cavani à la pointe de l’attaque parisienne. Si Jesé a dépanné à ce poste contre Dresde et Nuremberg, l’Uruguayen a participé à la rencontre face à l’Inter Milan (entré en deuxième période) et a débuté face à Sydney. Précisons tout de même que face à Sydney, le PSG se présentait dans un 4-3-3 avec Mbappé décalé côté gauche et Sarabia à droite pour entourer Cavani. On devrait bien retrouver les trois hommes titulaires face à Rennes. Si c’est un 4-4-2, Bernat occupera potentiellement le flanc gauche puisque Draxler est suspendu pour la rencontre. C’est aussi le cas de Neymar.

En conférence de presse de veille de match, Tuchel a évoqué la possible présence de ses joueurs sud-américains (plus Choupo-Moting) qui avaient droit à du rab de vacances. « Je peux imaginer mais je dois attendre l’entraînement aujourd’hui. Ils sont bien. Ils ont monté notre qualité dès les premières minutes de l’entraînement. C’est bien pour nous qu’ils soient là. Ça a changé l’atmosphère, l’état d’esprit dans le groupe. Ils ont montré qu’ils ont travaillé pendant les vacances. Tout le monde a travaillé avec le sourire et avec beaucoup de qualités. Je vais parler avec les joueurs pour demain et on trouvera une solution », a-t-il lancé. Il reste malgré tout improbable de voir un Di Maria débuter, même avec les absences de Neymar et Draxler.

La défense encore en chantier

Au milieu de terrain, on devrait retrouver Ander Herrera et Marco Verratti. Hormis le match contre Sydney, pour lequel Verratti avait été ménagé, les deux hommes ont été associés à chaque rencontre amicale disputée. Avec une répartition des rôles assez distincte : à Herrera la position la plus défensive (au point de reculer entre les deux défenseurs centraux lorsque son équipe a le ballon), à Verratti la conduite du jeu et les inspirations plus offensives. En attendant l’intégration d’Idrissa Gueye (que Tuchel veut utiliser principalement en sentinelle), le duo de milieux parisiens a pu prendre ses marques.

C’est en défense que les incertitudes sont les plus nombreuses après la série de matches amicaux. Layvin Kurzawa a dépanné au poste de défenseur central aux côtés de Thilo Kehrer pour les deux premiers matches, avant l’intégration de la recrue Abdou Diallo, qui a lui joué face à l’Inter et Sydney. À chaque fois, Kehrer était présent et il n’a pas vraiment rassuré. Déjà fébrile à plusieurs reprises la saison passée, l’international allemand, promis à un nouvel exercice placé sous le signe de la polyvalence, a affiché encore quelques lacunes dans le positionnement notamment. La paire Kehrer-Diallo sera cependant alignée face à Rennes puisque Thiago Silva et Marquinhos ne seront toujours pas là, et encore moins prêts, après leur collaboration fructueuse en Copa America. Pour les latéraux, on devrait retrouver Kurzawa titulaire. Meunier part avec une longueur d’avance sur Dagba, entré en jeu lors de la dernière rencontre. Enfin, la fameuse question du gardien reste d’actualité. Alphonse Areola est a priori le numéro 1 mais Trapp traîne toujours dans le coin, en espérant toutefois un départ.

Le onze probable du PSG face à Rennes :

Areola – Meunier, Kehrer, Diallo, Kurzawa – Sarabia Verratti, Herrera, Bernat – Mbappé, Cavani

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10

A propos FootMercato Transferts

FootMercato Transferts
Foot Mercato est un site dédié à l'actualité du football. Retrouvez chaque jour les résultats des matchs de foot disputés dans tous les championnats européens : Ligue 1 - 2 Liga, Calcio... Analyse des équipes, commentaire des buts et scores, interview des joueurs et entraineurs de foot, c’est toute l'actualité du foot qui est décortiquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *