jeudi , octobre 17 2019

Real Madrid : Brahim Diaz en pleine galère

Un rêve devenu réalité. Le 6 janvier dernier, Brahim Diaz, grand espoir de Manchester City, a signé en faveur du Real Madrid. Un choix évident pour le jeune espagnol. « C’est le jour le plus heureux de ma vie, je n’aurais pas pu avoir meilleur cadeau. J’avais trois options après avoir quitté Manchester City : la première, rejoindre le Real Madrid, la deuxième, le Real Madrid, et la troisième, le Real Madrid. Impossible de signer ailleurs. (…) C’est la meilleure équipe du monde, c’est le rêve de chaque joueur de jouer ici, le train ne passe qu’une fois, il faut le saisir. Quand ils m’ont dit de venir, je n’y ai même pas pensé deux fois, comme je l’ai dit avant, c’est ce que je veux, triompher ici, être un grand. (…) Je suis prêt (pour une place de titulaire, ndlr), j’ai très envie de commencer, de prendre le rythme, je crois que je suis prêt, mais c’est un grand vestiaire, il faut apprendre de chacun d’entre eux, les minutes arriveront peu à peu. »

Sous contrat jusqu’en 2025, le footballeur, acheté 17 M€ aux Skyblues, souhaitait s’imposer dans l’un des meilleurs clubs du monde malgré son jeune âge. Remplaçant, Brahim Diaz est apparu à onze reprises, toutes compétitions confondues, lors de ses six premiers mois sous le maillot des Merengues (9 matches en Liga et 2 en Coupe du Roi, 5 titularisations au total). En 395 minutes jouées, le joueur âgé de 20 ans a trouvé le chemin des filets à une reprise. C’était le 12 mai lors de la défaite 3 à 1 face à la Real Sociedad (37ème journée de Liga). Des premiers pas mitigés pour l’ancien mancunien, conscient que le défi était immense pour lui. « J’ai la sensation de défendre les couleurs de la meilleure équipe du monde. Pour moi, chaque minute de jeu que me donne l’entraîneur est un privilège et un orgueil. Je donnerai toujours tout pour ce club. Si je joue, je serai le plus heureux. Si ce n’est pas le cas, je supporterai mes coéquipiers comme jamais. Je suis ici pour faire ce que le coach désire. J’essaie de démontrer à l’entraîneur que je peux rester ici la saison prochaine et profiter des opportunités que l’on me donnera. »

Zéro minute jouée cette saison

Son entraîneur, Zinedine Zidane, était justement tombé sous son charme comme il l’avait avoué en avril dernier. « C’est un joueur qui me plaît beaucoup parce qu’il sait jouer. Il est vaillant et joue bien des deux pieds. » Des propos qui pouvaient rassurer Brahim Diaz qui ne comptait pas lâcher le morceau. Son objectif était d’ailleurs de marquer des points auprès du staff durant la pré-saison. Mais ses plans ne se sont pas vraiment déroulés comme il l’espérait. En effet, l’Espagnol s’est blessé à la cuisse gauche (lésion musculaire) durant la préparation estivale en juillet. Un coup dur pour le joueur dont l’absence était estimée à un mois. De retour sur les terrains, il a rapidement retrouvé l’infirmerie madrilène. Le 20 août, le Real Madrid a annoncé qu’il était touché à la cuisse droite cette fois-ci. Sa durée d’indisponibilité était d’ailleurs estimée à un mois. Une nouvelle désillusion pour le numéro 21 du club de la capitale espagnole. Après s’être soigné, il a fait son retour aux entraînements collectifs à la mi-septembre. Écarté pour le déplacement à Paris en Ligue des Champions (choix du coach) et régulièrement absent des convocations, Brahim Diaz ne semble pas vraiment entrer dans les plans de Zinedine Zidane.

Cette saison, il n’a pas encore joué la moindre minute en match officiel. Marca précise d’ailleurs que cela fait 143 jours qu’il n’a plus joué. Une situation qui préoccupe les dirigeants merengues. En plus de ses blessures, le joueur né en 1999 doit faire face à une forte concurrence. Malgré l’absence longue durée de Marco Asensio, il passe bien après des éléments comme Hazard, Bale, Lucas Vázquez ou encore Vinicius Jr précise AS ce mercredi. C’est d’ailleurs pour cela que son club comptait le prêter cet été. Convaincu par son talent, Madrid souhaitait qu’il puisse poursuivre sa progression en jouant dans un club de bon niveau, étant barré par la concurrence dans la capitale. AS explique que malgré de nombreuses propositions, les Espagnols se sont heurtés au refus du joueur et de son père, Sufiel, qui s’occupe de ses intérêts depuis quelques mois suite à la fin de sa collaboration avec Pere Guardiola, son ancien agent et frère de Pep. Le clan Diaz était et est toujours persuadé qu’il peut s’imposer à Madrid cette saison. Pour le moment, cela paraît compliqué. La presse ibérique évoquait d’ailleurs de nouveau l’hypothèse d’un prêt cet hiver. Cette fois-ci, l’idée pourrait faire son chemin du côté de l’entourage de Brahim Diaz, si sa situation perdure. Affaire à suivre…

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10

A propos FootMercato Transferts

FootMercato Transferts
Foot Mercato est un site dédié à l'actualité du football. Retrouvez chaque jour les résultats des matchs de foot disputés dans tous les championnats européens : Ligue 1 - 2 Liga, Calcio... Analyse des équipes, commentaire des buts et scores, interview des joueurs et entraineurs de foot, c’est toute l'actualité du foot qui est décortiquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *